ReportsSlideshow

WILLIAM DUVALL @ Les Etoiles (06/05/22)

Ni d’alice, ni de chaine, c’est à l’acoustique que William DuVall se déchaine.

Reporté à plusieurs reprises, la tournée solo européenne de WILLIAM DUVALL a enfin lieu ! Chanteur, guitariste et -surtout- frontman d’Alice In Chains depuis 2006, la performance du soir n’a pourtant rien à voir avec le groupe iconique de la scène grunge.

Un rêve sans étoiles est un rêve oublié

Quelques mois avant l’arrêt planétaire de mars 2020 (coucou), DuVall avait sorti son premier album solo “One Alone” (2019). Un effort acoustique, brut et authentique, à tel point que ce véritable coup de cœur entrevoyait de beaux moments live !

Une chaise haute, deux guitares, un micro : la performance se veut simple et sans fioriture. Bien que Les Etoiles n’affiche pas complet, l’audience présente ce soir aura véritablement le droit à un moment d’exception et sans prise de tête.

21h passées, une silhouette sort de l’ombre. William esquisse un sourire et effectue son entrée sur scène. Chaleureusement salué, l’artiste embraie rapidement et démarre son set. Qu’avait-il prévu pour sa sortie solo ? Déconcertant et plutôt surprenant, DuVall propose une quinzaine de morceaux.

L’essentiel de sa prestation s’articule autour de son album. Un grande majorité des onze titres sont interprétés dont “The Veil Of All My Fears” et l’excellent “‘Til The Light Guides Me Home”. La dynamique est difficile à lire tellement l’ambiance est posée et quasi mélancolique. Les couleurs varient assez peu, mais cela rejoint le mood principal de l’opus. “Keep Driving Me Away”, “The 3 Wishes” ou encore “White Hot” mettent en lumière l’éclectisme mesuré de l’ensemble. De là à penser que certains auraient très bien pu figurer sur un album d’AIC, il n’y a qu’un pas (“So Cruel”).

Quelques reprises ponctuent le show telles que “Lady Stardust” de David Bowie ou encore “Seasons Of Wither” d’Aerosmith, chacune accompagnées de petites anecdotes. Du côté d’Alice In Chains, “Never Fade”, tiré de leur dernier disque “Rainier Fog” (2018), sera la seule au programme, mais son interprétation démontre furtivement l’incroyable potentiel acoustique de cet album.

Les soixante-dix minutes de show passent relativement vite. Dix minute supplémentaires n’aurait pas été de refus. Appréciable et fort bien mené, William DuVall se permet une escapade solo pour le plaisir.

Son deuxième album solo, entièrement capté live en studio, sortira le 10 juin prochain.

William DuVall Setlist Les Étoiles, Paris, France 2022

Ecrire un commentaire