ReportsSlideshow

TWENTY ONE PILOTS – Scaled And Icy Livestream Experience (21/05/21)

Après des semaines de promotion savamment orchestrée, Twenty One Pilots donnait rendez-vous à ses fans vendredi dernier pour un livestream. L’occasion de célébrer sa carrière ainsi que son grand retour avec “Scaled And Icy”, nouvel album sorti le jour-même. RockUrLife vous raconte !

Un show qui promet

Les fans français du groupe ont dû veiller jusqu’à deux heures du matin, aidés par trois heures de pre-show, constitués de vidéos chronologiques retraçant la carrière des natifs de l’Ohio jusqu’à aujourd’hui. Parfait pour se mettre dans l’ambiance, non sans émotion. Après que chacun ait pu se rappeler ses propres souvenirs, un décompte de cinq minutes apparaît alors sur les écrans, avant de laisser place à un concert d’une heure.

Le livestream s’ouvre sur le plateau du talk-show fictif “Good Day Dema” (ndlr : Dema étant le nom donné à la ville imaginaire dont cherche à s’échapper le protagoniste de “Trench” (2018), précédent disque de Twenty One Pilots). Dans un décor ringard, deux animateurs tout aussi démodés se lancent dans une interview malaisante de Tyler Joseph (auteur, compositeur, chanteur et instrumentiste du groupe), assis sur un canapé. Ce dernier finit par se lever et se dirige vers le premier plateau d’un show incroyable, où il entonne “Choker”, l’un des titres du nouveau disque.

Transformant l’Arena de leur ville de Columbus en terrain de jeu géant, Tyler Joseph et Josh Dun enchaînent les tableaux, jouant aussi bien certains de leurs nouveaux morceaux que des titres phares de leur incroyable carrière. Habituellement seuls sur scène, ils se voient être rejoints à de nombreuses reprises par des musiciens et des danseurs. Les alternances de prises de vue ainsi que les transitions visuellement et musicalement fluides donnent l’impression de regarder un clip qui ne s’arrête pas. Et le temps de filer à toute vitesse.

Plein les oreilles et plein la vue

Les références aux anciens univers visuels du duo se multiplient, aussi bien à travers les écrans des différents plateaux que par le biais des costumes. Un medley de “Stressed Out”, “Migraine”, “Morph” et “Holding On To You” nous fait tendre l’oreille. On comprend vite que tout est plus qu’au point musicalement, chacun des morceaux joués ayant été retravaillé dans une version inédite. Un effort remarquable que l’on reçoit comme un véritable cadeau.

Parmi les décors tous plus incroyables les uns que les autres, celui de “Mulberry Street” est peut-être le plus impressionnant. Dans la rue new-yorkaise reconstituée pour l’occasion, Tyler s’octroie quelques pas de danse devant un bâtiment en briques de chargé de clins d’œil à des symboles et éléments du riche univers du duo.

Tout va à mille à l’heure. On en prend plein la vue : costumes, lumières, décors, danseurs. “Shy Away” est interprétée dans un décor montagnard alors que “The Outside” est filmé dans une boîte de nuit. Le batteur Josh Dun est suffisamment bien placé et filmé pour qu’on comprenne qu’il fait partie intégrante du groupe, malgré la surcharge d’éléments.

Des émotions en pagaille

Alors qu’on sourit quand les deux présentateurs apparaissent de temps à autre pour présenter le nouvel album ironiquement, laissant aux protagonistes le temps de changer de costume, on est surpris et émus par les magnifiques versions épurées de “Heathens” et “Trees”, interprétées au ukulélé par Tyler, installé dans une barque devant une pluie d’étoiles. Un peu plus tard, “Saturday” et “Level Of Concern” sont joués dans une ambiance disco alors que “Car Radio” est toujours aussi bouleversant, même derrière un ordinateur.

Après le nouveau titre très funk “Never Take It”, Tyler Joseph retourne s’asseoir sur le canapé entre les deux animateurs et, comme il avait commencé, entonne “Choker” acapella. Tout un symbole. Un retour au point de départ qui sous-entend que peu importe à quel point on avance dans la vie, les doutes et les inquiétudes finissent toujours par revenir. La caméra s’éloigne alors du plateau et s’élève, nous laissant apercevoir les différents décors ainsi que l’équipe derrière ce set incroyable.

Ces montagnes russes d’émotions intenses font qu’il est impossible de choisir le moment fort d’un show d’une puissance incroyable. Twenty One Pilots a su proposer un spectacle unique en bousculant ses habitudes (danseurs, musiciens) tout en réussissant à garder ses fans connectés à l’essence-même du groupe et à son univers (costumes, sens de la mise en scène).

On est rassuré de voir que les nouveaux morceaux sonnent très bien en live et s’intègrent parfaitement à ceux que l’on connaissait déjà. Bien qu’il soit compliqué de rentrer dans un événement live si bien ficelé, où l’interaction avec le public est faible, on se laisse très vite embarquer dans cette folle aventure. Et on en redemande !

twenty one pilots Setlist Value City Arena, Columbus, OH, USA 2021

Ecrire un commentaire

Albane Toulouse
Music speaks to people in a way that breaks down boundaries that words and actions sometimes can't.