ReportsSlideshow

THE WOMBATS @ Le Trabendo (05/02/19)

Ce 5 février 2019, The Wombats était de passage dans la capitale française, au Trabendo, pour défendre son quatrième et dernier album : “Beautiful People Will Ruin Your Life“. Le groupe, venu pour la dernière fois en mars 2018, était attendu par ses fans qui demandaient un show de folie : une salle annoncée complète qui ne sera pas déçue.

19h30, le concert commence. BLOXX, le jeune groupe anglais, arrive et lance les opérations, chauffant petit à petit une salle qui se remplit progressivement. Ce quatuor – de musique alternative / indie – créé un climat rafraîchissant et léger avec une bonne humeur communicative. Ses membres se donnent à fond et la fosse est sous le charme. Pour un premier passage en France, c’est un test amplement réussi.

Il est 20h15 lorsque CIRCA WAVES monte sur scène pour assurer la deuxième des première parties prévues. Entré sur une musique faisant monter le suspense et sous les clameurs d’une salle maintenant comble, le quatuor de rock indépendant était visiblement attendu. La folie s’empare déjà du Trabendo avec des musiciens en feu. Le public, conquis, se lâche, danse et chante. Circa Waves est définitivement une première partie de luxe qu’on aimerait revoir rapidement !

21h15, THE WOMBATS arrive sur scène dans une salle débridée. Les premières notes de “Cheetah Tongue” se font entendre. Sous de très belles lumières et un son impeccable, le groupe britannique promet une soirée mémorable dès les premières secondes. L’ambiance monte encore d’un cran et et le sol en vient même à trembler. Sur scène, l’énergie est semblable à celle de la salle. Tord Øverland Knudsen n’arrête pas de danser tout en jouant de la basse, Dan Haggis est à fond derrière sa batterie et Matthew Murphy donne tout ce qu’il a. Le trio n’hésite pas, entre chaque chanson, à faire des blagues et à communiquer avec ses fans. Le batteur parlera un français imparfait mais volontaire pratiquement tout le long du concert. Les fans sont ravis, les musiciens aussi.

Lors du fameux et attendu “Kill The Director”, les mouvements de foule, déjà présents dès le début du set, s’amplifient encore. La salle en redemande et heureusement, le show est loin d’être fini. Avec une setlist parfaitement bien pensée pour un concert rock indépendant aux sonorités indie, la formation a tout prévu pour faire plaisir à ses fans. Le trio enchaîne anciennes et nouvelles chansons avec toujours autant d’énergie positive.

Infatigables, les bêtes de scène déjantées accueilleront même sur scène lors de “Let’s Dance To Joy Division” deux mascottes wombats géantes (des marsupiaux, en plus d’être le nom du groupe) pour faire le show avec eux. Des ballons géants volent au-dessus des têtes. Le public en a plein les yeux. Un moment de douceur et d’intimité sera tout de même à relever lors du rappel, avec une version acoustique de “Lethal Combination” durant laquelle Matthew sera seul sur scène.

Contrairement au froid qui pouvait se ressentir à l’extérieur, c’était vraiment chaud au Trabendo. The Wombats aura donné un gros coup de folie à son public plus qu’heureux du concert. Après une prestation un peu trop rapide en 2018, le trio British s’est rattrapé avec brio grâce à un show continu d’une heure et demie, sans compter les deux premières parties de haut vol. Une soirée sans aucune fausse note et toujours avec un trop-plein d’énergie qui propre aux Wombats.

The Wombats Setlist Le Trabendo, Paris, France 2019

Ecrire un commentaire