Reports

THE TREATMENT / BLACKRAIN @ Divan Du Monde (07/02/17)

Le 7 février, le Divan Du monde proposait un concert qui ne pouvait que plaire aux amateurs de pur hard rock.

A 19h30, alors que la pièce est plongée dans la pénombre, les cinq jeunots de THE TREATMENT prennent possession de la scène. Dotés d’une énergie débordante, les Anglais de Cambridge débutent leur set avec “Let It Begin” qui donne de suite le ton au reste de leur show. Un morceau pêchu et dynamique. Rien de mieux pour découvrir l’univers du groupe formé en 2008.

Vous avez peut être eu l’occasion de voir la bande de Tagore Grey lors d’un de ses réguliers passages en France, en première partie de Mötley Crüe, KISS ou encore Slash. Les morceaux de “Generation Me” (2016) et “Running With The Dogs” (2014) s’enchaînent, laissant peu de temps à la discut’, bien qu’ils prennent quand même le temps de se présenter. Autant la magnifique scène du Divan Du Monde transpire d’énergie, autant le public reste de marbre, et ne semble pas partager cette excitation – pourtant communicative- du jeune quintette.

La fosse se remplie au compte goutte et à 21h, c’est au tour des frenchies de BLACKRAIN d’endiabler la scène. Le public est rempli de fans de la première heure, mais aussi des amis des hard rockeurs, tous venus défendre le quatuor. La formation, dont la renommée ne cesse de s’accroître, a travaillé avec les meilleurs – dont Jack Douglas, ancien producteur d’Aerosmith !. Les jeunes n’ont décidément rien à envier à leurs aînés et leurs idoles prédécesseurs de leur genre… on aperçoit d’ailleurs un tatouage “Theatre Of Pain” (ndlr : troisième album de Mötley Crüe) sur l’avant bras de Swan Hellion, le charismatique leader.

Après une entrée en scène faisant honneur à leurs racines françaises, ils enchaînent avec “Eat You Alive”, extrait de “Released“, sorti l’année dernière. Les musiciens semblent ravis d’être de retour à Paris et c’est comme s’ils nous offraient toute leur énergie directement servie sur un plateau. Ils s’amusent entre eux, montrent du doigt LE fan hardcore qui connaît toutes les paroles, ils saluent le collègue qui s’est déplacé pour son pote… une bonne ambiance règne au Divan Du Monde. Au milieu du set, Swan introduit le-dit timide Max 2 qui nous interprète “One Last Prayer”, le dernier morceau de “Released“ composé par ce dernier. Il interprète alors en acoustique cette jolie ballade, que certains fans chantent en chœur.

Classique rappel, l’audience crie le nom du groupe, et voici la formation de nouveau sur scène. Swan décide de finalement parler en anglais pour les fans étrangers qui ont fait le déplacement et demande à l’assemblée de chanter “Rock My Funeral” pour clôturer le spectacle.

Le public en redemande, mais pourtant il est temps de dire au revoir au quatuor. Ou plutôt à bientôt. Une chose est sûre, nous ne manquerons pas de le retrouver lors de son prochain passage !