ReportsSlideshow

THE LUMINEERS @ Zénith (11/03/22)

Doucement mais sûrement, les concerts reprennent dans l’Hexagone et c’est au Zénith de Paris que The Lumineers nous fait le plaisir de poser bagages pour défendre son nouvel album, BRIGHTSIDE.

Pour faire patienter, se réhabituer, c’est GREGORY ALAN ISAKOV qui ouvre le bal ce soir. Il est clair que l’audience parisienne n’est pas dépaysée. Gregory Alan Isakov est parfaitement dans la ligne de ce que fait The Lumineers : un air de cow boy et de la musique folk dansante. L’assemblée semble réceptive et participe au show. Belle performance d’ouverture.

Sortez les santiags..

C’est très sobrement que THE LUMINEERS fait son entrée en scène, guitare à la main sans festivités particulières. C’est sur “Brightside”, titre éponyme du nouvel album que le groupe américain folk rock se lance et il n’en faut pas plus pour convaincre le public. L’ambiance est à la fête, les gens dansent, sautent, tapent des mains en rythme.

C’est sur les classiques de Cleopatra (1016) que l’assistance montre qu’elle est le plus présente. Notamment sur le titre éponyme de cet album qui a lancé la formation et les a fait connaitre sur autre chose que “Hey Ho” bien évidemment interprétée.

Attention à ne pas plomber l’ambiance

Alors que la formation sait jouer sur la douceur des chansons avec beaucoup de dynamisme, dont le meilleur exemple interprété ce soir est sans aucun doute “Angela”, The Lumineers n’arrive foncièrement pas à doser l’équilibre de la setlist.

Vers le milieu du show, le groupe a principalement joué des musiques “tristes” ce qui a eu pour effet de refroidir l’auditoire. L’ambiance n’était plus véritablement là. Et ce ne sont pas les très rares interactions qui changent grand chose. Les Américains arrivent néanmoins à sortir la tête de l’eau avec notamment “Big Shot” avant de conclure sur un rappel de quatre titres et le final sur “Stubborn Love”.

Ce concert aura été un évènement en demi-teinte. L’audience (parisienne) ne semble pas encore convaincue par les nouveaux titres de Brightside. Le groupe aura trouvé ses moments de grâces sur d’anciens morceaux, issus majoritairement de Cleopatra. Cependant, tout le monde est sorti avec le sourire. The Lumineers est un groupe de festival, qui sait faire danser les gens et mettre de la lumière dans les salles de concert.

The Lumineers Setlist Le Zénith, Paris, France 2022, BRIGHTSIDE

Ecrire un commentaire