Reports

THE DANDY WARHOLS @ Le Trianon (10/05/16)

Le quatuor américain The Dandy Warhols était dans la capitale française ce mardi 10 mai pour un concert archi complet au Trianon. Petite séance de rattrapage !

En première partie, le public, au 3/4 absent, a eu le plaisir d’apprécier le quatuor londonien HAPPYNESS. Pendant plus d’une demi-heure, la salle sera plongée dans une ambiance hippie cool. Malgré de belles mélodies entraînantes et un jeu de scène sans faute, beaucoup de personnes restent encore sur leur portable. Il est presque 20h lorsque Happyness termine son set dans une bonne ambiance pour laisser place à la tête d’affiche de la soirée, The Dandy Warhols.

Les lumières s’allument, les fans en profitent pour aller se chercher une bière pendant l’installation. Pendant ce temps, les retardataires arrivent. On compte parmi le public beaucoup de jeunes trentenaires et de parents venus apprécier le spectacle avec leurs enfants. C’est incontestablement une audience intergénérationnelle qui remplit le Trianon ce soir.

Il est environ 20h30 quand les lumières s’éteignent, la salle remplie retient son souffle. Seule la scène reste encore éclairée. THE DANDY WARHOLS fera une entrée plutôt simpliste sous les applaudissements de l’assemblée avant d’entamer sa première chanson “Be-In” avec une intro planante. Après le second titre, la formation fera une courte pause pour remercier l’auditoire. Puis s’enchaîneront plusieurs chansons à la queue leu-leu sans un mot. Le public, en bon élève, écoute attentivement, de la même manière que l’on savourerait un bon vin.

Au bout de cinq ou six morceaux, les Américains s’accorderont une petite pause, l’occasion pour Courtney Taylor-Talor de discuter un peu avec la salle et de lancer quelques blagues. Il entamera seul à la guitare claire “Every Day Should Be A Holiday”. Il introduira ensuite un extrait d’une nouvelle chanson, “The Grow Up Song”, présente sur le nouvel album “Distortland“. Les autres membres reviennent un à un et reprennent le set pour la grande joie des Parisiens.

En milieu de set, l’ambiance se réchauffe soudainement lorsque “You Are Killing Me”, “Solid” ou encore “Godless”, appréciées par les fans, seront jouées. La foule se laisse complètement aller, un petit pogo se forme dans la fosse tandis que certains en profitent pour monter sur scène et effectuer du stage diving. Les agents de la sécurité interviendront plusieurs fois pour intercepter ces quelques courageux. Le Trianon tremble sous les sauts du public qui chante, danse et entonne les paroles sous la mélodie du synthé et des guitares.

TDW terminera son set avec “Boys Better” devant une audience déchaînée. Pendant une bonne minute, Zia McCabe, tandis que ses comparses ont quitté la scène, entame des rythmes et beat au clavier, sous les applaudissements en rythme de la salle. Elle quittera ensuite la scène à 22h40 en remerciant chaleureusement les fans du Trianon venu nombreux.

Setlist :

Be-In
Crack Cocaine Rager
Get Off
Pope Reverend Jim
STYGGO
I Love You
The Last High
Plan A
Search Party
Every Day Should Be A Holiday
The Grow Up Song
Well They’re Gone
Good Morning
Baby, Come Back
You Are Killing Me
We Used To Be Friends
Solid
Bohemian Like You
Godless
Pete International Airport /Boys Better /Zia Outroset