ReportsSlideshow

STING @ La Seine Musicale (28/05/19)

L’Englishman était de passage dans la capitale à l’occasion de la sortie de “My Songs”, un album qui se veut comme une remise au goût du jour de son répertoire solo et avec The Police !

ANTOINE ELIE a le privilège et la responsabilité d’ouvrir la soirée. Il débarque sur scène au son d’un enregistrement de sa propre voix. Celle-ci raconte son appréhension à jouer avant Sting, avec un “aimez-moi” lancé comme une supplique auprès du public. Seul avec sa guitare, il se lance dans l’interprétation de ses titres aux textes bien ciselés. Une belle projection émotionnelle et une entrée en matière plutôt réussie pour cet artiste qui mêle humour et revendications dans ses chansons.

Il est 21h quand STING et ses musiciens déboulent sur scène pour une ouverture de concert toute en énergie avec “Message An A Bottle”. Le plus new-yorkais des Anglais, accompagné de Josh Freese à la batterie, propose à ses fans de découvrir les nouveaux arrangements de ses morceaux cultes.

Chaque titre est l’occasion d’un jeu de ping pong entre les choristes, les musiciens et le public, qui ne se prive pas de donner de la voix. Tout est pensé pour que ces morceaux intemporels prennent une autre dimension en live. Le résultat est probant : le groove est au rendez-vous ce soir, notamment sur “Englishman In New York”. Le duo basse/batterie fonctionne bien et l’assemblée est aux anges. Sting prend la parole en français à plusieurs reprises pour présenter ses musiciens, mais ne cherche pas à échanger avec l’auditoire.

L’ambiance devient plus calme et tamisée avec une série de morceaux plus posés. Un solo tout en élégance sur “Fields Of Gold”, un côté très blues sur “Waiting For The Break Of Day”, qui nous offre une superbe prestation de l’une des choristes. Une voix soul et puissante suivie d’un solo de guitare parfaitement maîtrisé. C’est le moment que choisit Sting pour se mettre en recul et laisser ses musiciens profiter de la lumière des projecteurs.

Sensualité et douceur se dégagent sur le sublime “Shape Of My Heart”, pour un beau moment de connexion avec la salle. Le titre met en avant un autre choriste dont la voix séduit l’audience qui applaudit chaque envolée lyrique. Sting prend ensuite une guitare pour interpréter “Fragile”, une version minimaliste qui fait mouche.

L’ambiance s’électrise avec “Walking On The Moon”, la fosse s’anime et certains fans se lèvent dans les gradins. Josh a visiblement envie de lâcher les chevaux et profite de la moindre occasion pour donner de la puissance, appuyer le groove, tantôt dans la force tantôt dans la subtilité et la nuance. Mais c’est avec “So Lonely” que le public devient réellement fou. En gradins comme en fosse, les gens dansent et chantent le refrain entêtant. Après un passage envoûtant sur les notes orientales de “Desert Rose”, c’est une version résolument rock et expéditive de “Roxanne” qui met fin au set. Une fin quelque peu brutale et inattendue.

Sting et ses musiciens reviennent pour un rappel après une courte minute de pause et semblent conclure le concert sur “Every Breath You Take”. Surprise, les lumières ne s’éteignent pas et Sting offre “Next To You” en guise de morceau bonus avant de tirer sa révérence.

Une soirée 100% tubes, techniquement irréprochable, mais qui manque d’un peu de lâcher prise et de partage avec le public pour en faire une soirée exceptionnelle.

Sting Setlist La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt, France, My Songs Tour: International 2019

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !