Reports

STATE CHAMPS @ La Maroquinerie (11/11/18)

Décidément, les Américains de State Champs semblent affectionner la capitale de l’amour ! Après un passage en début d’année, ils reviennent à La Maroquinerie, un nouvel album sous le bras. Retour sur cette soirée 100% pop punk.

C’est sous un ciel pluvieux que les portes de La Maroquinerie s’ouvrent pour laisser entrer les nombreuses personnes déjà amassées devant la salle. Le public est arrivé tôt, et c’est donc devant une audience assez conséquente que les Ecossais de WOES montent sur scène. Au programme ? Du pur pop punk à tendance hardcore sur certains morceaux. De quoi bien nous mettre dans l’ambiance.

La soirée se poursuit et une petite sensation de déjà-vu s’empare de certains membres dans l’assemblée lorsque les Australiens de STAND ATLANTIC arrivent à leur tour. Il faut dire que ces derniers étaient déjà présents lors du passage de la tête d’affiche plus tôt dans l’année. La frontwoman, plus connue sous le surnom de “Bon”, n’hésite d’ailleurs pas à faire référence à la précédente date durant laquelle l’une des cordes de sa guitare a lâché. Une situation qui se reproduit encore une fois et qui a le don d’amuser l’audience. Un auditoire qui connaît chacune des paroles des titres que le trio joue, y compris ceux issus du nouvel EP “Sidewinter”. Une belle progression pour les trois artistes qui étaient encore inconnus il y a quelques mois.

 

 

Finalement, c’est au tour du groupe canadien SEAWAY de clôturer la première partie de la soirée. Le son oscillant plus du côté du punk/alternatif fait bouger la foule, et l’ambiance est désormais électrique. La salle, qui est maintenant presque complètement remplie, bouillonne d’impatience. Même si trois formations en guise de premières parties peuvent sembler long, l’assemblée ne semble ni se lasser, ni perdre de son enthousiasme.

 

 

C’est sur les coups de 22h que STATE CHAMPS entame un set des plus endiablés. “Criminal”, qui est aussi la piste d’ouverture du nouvel album “Living Proof” sorti en juin 2018, lance les hostilités. Les fans sont déchaînés et la bonne humeur du quintette est contagieuse. Tout le monde semble être décidé à célébrer la dernière date de cette tournée européenne, aussi bien les musiciens que leur audience.

 

 

Le fameux “Shape Up” figure sur cette setlist qui comptabilise une vingtaine de morceaux; comme en début d’année, il est accueilli avec grand plaisir et les paroles sont dans les bouches de chaque membre de l’assemblée. Tout le monde s’éclate, autant sur les anciens titres que sur les petits nouveaux que certains connaissent déjà par coeur. “Crystal Ball”, “All You Are Is History” et “Easy Enough”, particulièrement efficaces en live, démontrent bien les talents scéniques des Américains bien qu’ils n’aient plus quoique ce soit à prouver. Souvent considéré comme la relève de grands groupes de pop punk, State Champs sait faire le show.

 

 

Tout au long de la soirée, aucune minute de répit ne sera donnée à la foule, et La Maroquinerie est plus bouillonnante que jamais lorsque l’heure du rappel sonne. Les habitués des concerts des cinq musiciens savent parfaitement ce qui les attendent. Entre “Elevated” qui sollicite l’énergie qu’il reste au public et aux nombreux crowdsurfers, et “Secrets” que l’on ne présente plus. La tournée s’achève en beauté et le quintette est encore une fois conquis par ses fans français qui le lui rendent bien.

 

 

Le principal challenge du quintette pop punk était de proposer un set différent de celui de mai… Et il l’a relevé avec brio !

Setlist :

Criminal
Frozen
Losing Myself
Shape Up
Mine Is Gold
Hard To Please
Crystal Ball
Remedy
Perfect Score
Lightning
If I’m Lucky
Our Time To Go
All You Are Is History
Safe Haven
Easy Enough
Something About You
Simple Existence
Dead And Gone
—-
Elevated
Secrets

Ecrire un commentaire