Reports

SOLIDAYS 2017 (08/06/17)

Comme chaque année, la conférence de presse de présentation du festival, qui se tiendra du 23 au 25 juin à l’Hippodrome De Longchamp, a lieu dans les locaux de la Région Ile-De-France. Présentation de cette 19ème édition.

Solidays est un évènement qui a un petit plus : un sens et un supplément d’âme”, dixit Valérie Pécresse, président de la Région Ile-De-France, assistant à la conférence animée comme l’an dernier par l’animateur TV et président du Fonds Solidarité Sida Afrique Sébastien Folin, aux côtés de Luc Barruet, directeur-fondateur de Solidarité Sida et MC Solaar, le plus ancien parrain de l’association. Sans oublier quelques-un des artistes à l’affiche de Solidays 2017 : Féfé, Broken Back, La Femme ou encore The Dizzy Brains.

Si l’an dernier le festival enregistrait un nouveau record de fréquentation avec plus de 202 000 festivaliers en 2016, cette 19ème édition sera, pour la première fois, moins performante que l’année précédente côté billetterie. Dès lors, qui dit moins de billets vendus, dit moins de recettes, donc moins de programmes de prévention et d’aide aux malades en France et à l’international financés par Solidays.

Les raisons de cette baisse de fréquentation sont multiples : d’abord, il s’agit d’une tendance généralisée liée à cette année, entre les évènements dramatiques qui continuent de se passer et l’élection présidentielle, 2017 n’est pas une année comme les autres. Il y a aussi l’émergence et la multiplications des initiatives musicales commerciales venant concurrencer Solidays, comme l’arrivée du Download Festival ou du Lollapalooza du géant Live Nation. Désormais challengé mais pas encore menacé, Solidays doit donc chercher à rebondir, à retrouver de nouvelles alliances, de nouveaux partenariats, et innover pour faire face à ces mutations et évolutions de l’environnement des festivals. Mais rassurez-vous, il y aura bien une 20ème édition en 2018 !

Quelques nouveautés pour cette édition 2017 seront donc de la partie comme un accueil réservé aux personnes handicapées, le paiement sans contact dans un soucis à la fois d’offre de service et de praticité puisque le paiement sans contact favorise la fluidité sur un certain nombre de secteur dans le cadre d’un festival tels que les stands de boisson et/ou de nourriture. Autre nouveauté et pas des moindres : cette année, Solidays servira également de plateforme à la campagne de Solidarité Sida “Printemps Solidaire” dont l’objectif est de faire en sorte que la France tienne sa promesse (non tenue depuis 47 ans), que 0,7% de sa richesse nationale soit allouée à la solidarité internationale et au développement d’ici 2022. Dans le cadre de Solidays, il y aura un gros travail de mobilisation de l’opinion publique sur des enjeux dépassant le cadre de Longchamp (appels à signature et interpellation du Président De La République).

En tout cas, pour satisfaire tous les festivaliers et les jeunes solidaires à Longchamp, les organisateurs ont élaboré un line up riche et toujours éclectique, entre têtes d’affiches et nouvelles sensations : The Prodigy, Archive, Cage The Elephant, Mat Bastard, Last Train, A-Vox etc. Le tout en étant accessible. Les tarifs de Solidays n’ayant pas augmenté depuis quinze ans, le pass jour ne coûte que 39 euros, soit l’offre la moins cher pour voir environ 25 concerts minimum par jour. Une occasion unique de découvrir les univers singuliers d’une pépinière de talents qui ne demandent qu’à exploser au grand jour.

En parallèle à sa programmation musicale, Solidays possède une mission sociale : rappeler un certain nombre de messages pour sensibiliser sur le risque de transmission, la sexualité et surtout de récolter des fonds qui serviront à financer des plans de prévention et l’aide aux malades en France et à l’international. Mais Solidays ne soutient pas uniquement le combat contre le VIH, le festival défend aussi d’autres causes. Retrouvez une centaine d’associations dans le Village Solidarité qui regroupe seulement 25% des associations sur le sida et les 3/4 portent sur d’autres thématiques (santé, handicap, droits humains, engagement citoyen, développement durable, discriminations, solidarité internationale).

Côté prévention et éveil des consciences, il y aura toujours les expositions “Sex In The City” et “Happy Sex”, tout comme les conférences du Forum Café et autres débats du Kiosque. Cette année, Jean Christophe Rufin, Françoise Barré Sinoussi, Edwy Plenel, Laurence Tubiana, Cynthia Fleury, l’équipe du documentaire “A Voix Haute”, Guillaume Capelle, Michèle Boccoz, Ryad Boulanouar, Camille Emmanuelle, Bobby Demri et Luc Barruet viendront partager leurs convictions à travers douze conférences inspirantes au Forum Café. Les 23, 24 et 35 juin à l’Hippodrome de Longchamp, d’autres rendez-vous incontournables à ne pas manquer à Solidays : l’arrêt de la musique en hommage aux personnes décédées avec la Cérémonie Contre L’Oubli (dimanche, 18h, Scène Paris), aux militants (dimanche 15h30, Scène Paris) ou aux bénévoles qui prennent la parole sur scène (samedi, 0h, Scène Paris).

Toutes ces spécificités font de Solidays un festival atypique et un lieu unique qui a du sens, favorisant des centaines de vocations auprès de la jeunesse.

Pour faire partie de cette célébration et soutenir la bonne cause, ne tardez plus à prendre vos billets sur www.solidays.org.

Anthony Bé
Fondateur - Rédacteur en chef du webzine RockUrLife