Reports

SLAVES @ Backstage By The Mill (16/06/16)

Le groupe post hardcore de Sacramento était de passage dans la capitale. Annoncé en tournée avec le groupe Palisades, ce dernier a finalement dû annuler sa venue. C’est donc accompagné de deux premières parties que la bande a assuré le show jeudi dernier au Backstage.

C’est SOULWARDEN qui a la lourde tâche d’ouvrir la soirée devant quelques spectateurs. Les cinq Parisiens évoluent dans un style metalcore bourré d’énergie. Chanson après chanson, ce qui nous frappe est la complicité flagrante que la formation affiche sur scène : autant entre les membres qu’avec le public. Finalement, l’auditoire adhère totalement au set du jeune quintette.

Après quinze minutes d’installation, la salle se remplit à peine. Le second groupe à prendre place est FROM A BROKEN STEREO, originaire de l’Oise. Également composé de cinq membres, le combo fait dans le même genre musical, alternant chant clair et chant saturé. L’assemblé a finalement beaucoup apprécié le set pour ses mélodies et ses passages électro qui rendent à la perfection en live.

C’est un Backstage très peu garni qui accueille SLAVES qui ouvre immédiatement son set après un bref bonjour au micro puis qui enchaîne morceau après morceau. La voix semble légèrement étouffée, comme submergée par les effets micro mais les voix et les cris sont bien présents. Quelques fans montrent leur enthousiasme, mais dans l’ensemble, les corps ont du mal à se mouvoir, peut-être en raison du peu de spectateurs. Afin de combler l’absence du groupe Palisades, la formation doit assurer une heure complète de set. Mais au bout de trente minutes de jeu, la formation quitte rapidement la scène à 22h après un bref “Thank you Paris”, laissant le public perplexe et au pied du mur. Ne voyant pas le groupe revenir sur scène, l’assemblée présente quitte la salle assez vite, sans vraiment réclamer une autre chanson.

Finalement, on déplore le manque visible d’enthousiasme de la bande de Jonny Craig et d’interaction avec le Backstage. Slaves a sûrement été déçu du peu de fans qui ont fait le déplacement ce jeudi soir alors que la plupart de ses dates de tournée affichaient complet. La performance musicale n’est assurément pas remise en question, mais l’ambiance ce soir-là semblait aux abonnés absents.