ReportsSlideshow

SHAKE SHAKE GO @ Le Trabendo (21/03/19)

En ce premier jour de printemps, les membres de Shake Shake Go ont décidé de mettre du soleil dans les cœurs parisiens, dans le cadre de leur “Homesick Tour”. RockUrLife vous raconte ! 

C’est dans une salle à moitié remplie et devant un public de tous âges que DRIVER fait son entrée à 20h pile. La salle est silencieuse mais attentive. Seul avec sa voix, sa guitare et quelques projecteurs centrés sur lui, Nicolas Leroux se dit ému de remonter sur scène, après six ans de pause. Le set est propre et calme, les applaudissements timides. Les chansons -toutes en anglais- se suivent et l’assemblée semble apprécier la douceur qui émerge de la prestation.

Le calme… avant la tempête. A peine le temps pour la salle de se remplir et pour l’audience d’aller acheter une bière que les musiciens de SHAKE SHAKE GO font leur entrée sur scène. Une entrée chaleureusement applaudie par des fans survoltés et impatients. Le groupe, renommé pour son énergie débordante sur scène, ne faillit pas à sa réputation et commence son set avec enthousiasme, sur des chansons très rythmées telles que le récent single “Come Back To Me” tiré du dernier album “Homesick” (2018). La charismatique et expressive chanteuse Poppy Jones sourit à la foule, saute, danse, joue des percussions et fait part à plusieurs reprises de sa joie d’être à Paris. Elle ne manque pas de faire participer l’auditoire, qui se prête au jeu immédiatement et n’arrêtera pas de danser jusqu’à la fin d’un show qu’on ne voit pas passer.

La formation franco-galloise alterne chansons calmes et entraînantes sans jamais perdre l’assistance. Les interactions avec cette dernière sont nombreuses et toujours joyeuses. La communion est bien présente, pour le plus grand bonheur des adeptes du groupe. Les musiciens ont souvent l’occasion de se mettre en avant grâce à des intros et outros puissants et énergiques. On regrette même l’absence de présentation de ceux-ci tant leur prestation fait plaisir à voir, et surtout à entendre.

Dès les premières secondes de la très connue “England Skies”, jouée en début de concert, c’est la symbiose avec les fans, qui accompagnent Poppy sans se faire prier, pour un beau moment d’émotions. Le reste du set n’est pas moins impressionnant et surprenant, notamment lorsque quelques spectateurs sont invités à monter sur scène pour accompagner la chanteuse le temps d’un refrain sur “All In Time”.

Après “Panda”, les lumières s’éteignent, la foule crie et supplie Shake Shake Go de revenir jouer quelques morceaux. “Do you want one more song?, demande alors Poppy. Réponse évidemment unanime des fans, qui ont le droit de danser et prolonger le plaisir le temps de quatre chansons dont le hit “Dinosaur”.

Le public ressort conquis et heureux d’avoir vécu un moment de partage hors du temps.

Shake Shake Go Setlist Le Trabendo, Paris, France 2019

Ecrire un commentaire