ReportsSlideshow

SERATONES @ Le Pop Up du Label (29/11/19)

Seratones était de retour à Paris pour la sortie de son second album “Power” un peu plus tôt cette année. Un vrai plaisir de voir AJ Haynes et ses musiciens sortir de leur Louisiane pour traverser l’Europe, après trois ans.

Débuts sur les chapeaux de roue

Mais avant, c’est GOODBYE GONI qui ouvre le bal. Les trois garçons se fraient un chemin parmi les premiers rangs pour monter sur scène et débutent devant un public qui se remplit doucement. On note tout de même des fans invétérés et amis du groupe, qui se chargent de porter une ambiance chaleureuse dans la petite salle.

Mais pas besoin de tout cela, le trio enchaîne des titres aux longues intros à la guitare et claviers, qui invitent à voyager dans les années 70. Une première partie qui ravit le public pratiquement au complet à la fin du set. Qu’on se le dise, on guettera le disque à venir !

Une ambiance de feu

21h30. Les lumières s’éteignent et on aperçoit SERATONES entrer dans la salle. Pas difficile de se frayer un chemin vers le devant de la scène du Pop-Up Du Label pour apprécier la première chanson, “Heart Attack”. Extrait du nouvel album, elle annonce la couleur de la soirée : entre soul et rock, portée par une voix puissante.

L’énergie du quintette est communicative. La chanteuse dialogue avec l’assemblée entre chaque chanson, et notamment avant “Over You”. Le single du dernier album fait danser toute la salle, et on sent les fans connaisseurs de la formation. Et puis, preuve d’un talent sans conteste, AJ Haynes entame “Be My Husband” de Nina Simone a cappella pendant que ses musiciens s’accordent.

Le plus appréciable est la facilité dont tout se déroule sur scène. L’harmonie entre les musiciens talentueux sur la petite scène donne le sourire. Un accompagnement parfait pour une chanteuse capable de s’adapter aussi bien à un rock aux tendances punk qu’à de la soul.

Un lien fort avec le public

Le lien entre les artistes et l’auditoire est sans équivoque. La proximité offerte par le Pop Up profite largement au jeu de la frontwoman. Elle descend plusieurs fois de l’estrade pour chanter au milieu de l’audience et danser avec quelques personnes. Elle alterne entre rire avec ses fans depuis la fosse et jeux de guitare. Le concert prend des airs de fête collective, sur fond de soul joyeuse.

Les Américains quittent la scène après une petite heure de set, pour revenir une dernière fois. Avant de jouer le rappel, “Power”, nom du dernier disque plus calme et mature, AJ Haynes prend la parole. Le dernier passage à Paris s’était fait au Bataclan, elle transmet donc son amour pour Paris et son public. Une jolie façon de conclure la soirée sur une note sincère et optimiste.

Seratones en live, c’est un vaste mélange de rock et soul. Le groupe est talentueux et ultra généreux sur scène. On aura surtout eu de la chance de le voir dans l’intimité du Pop Up du Label. Pas sûr que cela se reproduise !

Ecrire un commentaire