ReportsSlideshow

REGARDE LES HOMMES TOMBER @ Le Trabendo (18/05/22)

Reporté non pas trois, ni quatre, mais bien cinq fois, le passage de Regarde Les Hommes Tomber à Paris a enfin eu lieu. Les Nantais en ont profité pour défendre leur dernier album, Ascension, sorti il y a deux ans.

La messe sombre de ce soir-là se déroule dans un Trabendo complet et plein à craquer. Ce sont les Parisiens de DECLINE OF THE I qui ont été invités à monter sur scène et à lancer les hostilités avant eux. Le groupe distille pendant quarante-cinq minutes un black metal torturé, quoiqu’un peu répétitif, mais malgré tout prenant. La prestation fait en tout cas mouche auprès du public, qui finira par hocher de la tête avec ferveur. Une bonne entrée en matière pour cette soirée placée sous le signe de la noirceur.

Messe Noire

Alors que le Trabendo devient peu à peu un véritable four à la chaleur écrasante, REGARDE LES HOMMES TOMBER fait son entrée sous les acclamations de l’assemblée. Première chose qui marque les esprits : les membres du groupe ont visiblement un dress code pour cette soirée. T.C., le chanteur, dissimule son visage derrière un foulard noir le temps du premier morceaux. Les autres membres, eux, arborent un maquillage presque démoniaque aux couleurs rouge et blanche.

Release party de l’album Ascension, ce concert d’abord prévu en avril 2020 a enfin lieu. Cette fois-ci est donc la bonne. Les Nantais en profitent pour s’écarter d’un set standard incluant des chansons de leurs trois disques. C’est en effet Ascension qui est joué en entier ce soir-là.

Regarde les hommes headbanguer

Le public présent au Trabendo ne semble pas déçu le moins du monde. Il ne faut pas longtemps pour que celui-ci se déchaîne à coups de hochements de tête vigoureux. Pendant un peu plus d’une heure, le groupe delivre son post-black/sludge metal sans presque aucune transition. Il n’y aura qu’à la fin du set que le chanteur s’adressera à l’auditoire pour le remercier. Autrement, la communication se fait par des gestes qui, il faut bien l’avouer, se suffisent à eux-mêmes.

Heureusement, ce que l’on perd en textures et définitions présentes sur l’album, on le gagne en intensité. Et de l’intensité, Regarde Les Hommes Tomber en a à revendre. Entre les riffs lamineurs et la batterie martelée, il y a de quoi ravir les aficionados. La formation termine en beauté en allumant des flambeaux sur la scène (en toute sécurité bien sûr) sous un tonnerre d’acclamations de l’audience, ravie d’avoir pu être là après deux ans d’attente.

Regarde les hommes tomber Setlist Le Trabendo, Paris, France 2022

Ecrire un commentaire