Reports

RAMBLIN’ MAN FAIR 2017 – Jour 1 (28/07/17)

C’est parti pour l’édition 2017 du Ramblin’ Man Fair Festival qui annonce encore une programmation grandiose pour les amoureux du classic rock, hard rock, stoner, rock progressif, blues et country rien que ça. Le festival existait déjà il y a une dizaine d’année sous le nom du High Voltage Festival qui se déroulait dans un parc de Londres mais l’organisateur l’a délocalisé à Maidstone dans le Mote Park de la ville à 50km de la capitale.

Le festival démarre fort cette année avec pour la première fois un warm up de qualité au cours duquel quatre groupes joueront sur la Planet Rock Main Stage et pas n’importe lequels !

GRAHAM BONNET (Planet Rock Main Stage) – C’est Graham Bonnet (ex-chanteur de Rainbow, Impellitteri, Alcatrazz avec Yngwie J. Malmsteen) qui malgré ses soixante-neuf ans, proposera un set énergique et puissant en plus d’être accompagné par d’excellents musiciens. Malgré le début de la pluie, le public est déjà sur place, bière à la main, et est plus réceptif sur les reprises de Rainbow et d’Alcatrazz.

LAST IN LINE (Planet Rock Main Stage) – Place ensuite au supergroupe composé d’anciens membres de Dio dont Vivian Campbell (Def Leppard, Riverdogs) mais aussi Vinny Appice (batterie) et Phil Soussan (basse) remplaçant le regretté Jimmy Bain récemment décédé. Le groupe alterne ses compos et des reprises de la période Dio interprétées avec une aisance incroyable par le chanteur Andrew Freeman tels que “Stand Up And Shout”, “Holy Diver”, “Devil In Me” et “We Rock” pour ne citer qu’eux, soit quasiment que des tubes, les Anglais se régalent. Malgré un cancer qui s’est stabilisé, Vivian Campbell a conservé son toucher en interprétant des soli léchés et des rythmiques imparables. Un groupe à fort potentiel qu’on aurait aimé voir jouer plus longtemps.

Y&T (Planet Rock Main Stage) – Les Californiens enchaînent, bien qu’ils évoluent ce soir sous forme de trio car le guitariste rythmique John Nymann est malade et n’a pas pu faire le déplacement. Les titres accrocheurs et mélodiques d’Y&T feront oublier cette absence surtout aussi grâce au jeu du guitariste soliste Dave Meniketti, le leader de la formation.

SAXON (Planet Rock Main Stage) – La soirée prend fin avec Saxon, qui joue à domicile, ouvrant son show avec un morceau extrait du dernier album “Battering Ram” (2015). La setlist est composée de dix-neuf titres et sera un véritable best of retraçant la longue carrière des Britanniques. Bien que la soirée soit estampillée “Warm Up”, un vaste public leur fait face et ce n’est pas la pluie qui le découragera, loin de là ! Le son est excellent et malgré un décor simpliste, Saxon profite d’un jeu de lumières efficace. C’est toujours un agréable moment que devoir évoluer Biff Byford et ses acolytes, le plaisir est autant sur scène que dans le pit.

Le week-end s’annonce bien avec une météo qui devrait s’améliorer et une affiche très chargée sur les quatre scènes. Le vendredi n’était donc que l’apéro !

Jour 1Jour 2Jour 3