ReportsSlideshow

POP EVIL @ Le Trabendo (20/02/19)

De retour avec un album éponyme, sorti l’année dernière, Pop Evil en a profité pour faire un concert le 20 février au Trabendo.

Devant une salle presque vide, c’est au groupe parisien SWEET NEEDLES de lancer les hostilités. Les heureux gagnants du concours, proposé par la production et Replica Promotion, pour ouvrir le concert de Pop Evil peuvent compter sur leurs amis et fans de la première heure, qui ne manqueraient pour rien au monde la prestation de leurs chouchous au Trabendo.

Formé en 2012, le quintette est loin d’être amateur. Avec deux EPs à leur actif et un troisième à paraître prochainement, les Parisiens ont déjà foulé les scènes françaises et étrangères un bon nombre de fois. Mélangeant le hard rock, le sleaze et le glam rock, Sweet Needles se dirige davantage vers un metal stoner pour le prochain opus. La formation a plusieurs cordes à son arc et n’a pas fini de conquérir la France. Affaire à suivre !

On passe de l’autre côté de la Manche avec THE FALLEN STATE. Venu tout droit de Grande-Bretagne, la formation n’est définitivement pas à son premier support act, ayant déjà ouvert pour des groupes tels que Halestorm, Black Stone Cherry ou encore Tremonti. Rien que ça. En avril 2019, les British sortiront leur premier album “A Deadset Endeavour”. Leur rock est groovy et mené par la puissante voix de Ben Stenning. Le son de la bande rappelle fortement Shinedown ou Papa Roach. Les téléphones et quelques flash sont, d’ailleurs, de sortie lorsque The Fallen State nous interprète sa ballade “Nova”.

Plus de quatre ans après sa dernière venue dans l’Hexagone, il est l’heure d’accueillir la tête d’affiche de la soirée : POP EVIL ! Passer de la Maroquinerie au Trabendo est un choix qu’on peine à comprendre, et pour cause, le quatuor se présente devant une salle presque vide. L’ambiance ne décollera pas pendant tout le reste du set, peut-être dû aux deux membres du groupe malades depuis quelques jours.

Par ailleurs, Leigh Kakaty essaie de se soigner tant bien que mal sur scène en buvant son thé. Pas très rock n’roll mais bon remède de grand mère parait-il. Pour réveiller un peu le public, les Américains, originaires du Michigan, ont décidé de proposer deux reprises, celles de Drowing Pool et Survivor, avec son cultisme “Eye Of The Tiger”. A la suite de quoi, les musiciens jouent la ballade “Torn To Pieces” dont certains fans chanteront les paroles.

Le concert restera très monotone et peu convainquant. On souhaite un bon rétablissement à Pop Evil et un prochain concert dans la capitale un peu plus dynamique que celui-ci.

Pop Evil Setlist Le Trabendo, Paris, France 2019, Music Over Words Tour

Ecrire un commentaire