Reports

NOTHING MORE @ Nouveau Casino (10/06/14)

Mardi dernier nous avions rendez-vous au Nouveau Casino pour le showcase des américains de Nothing More. Tout premier concert à Paris, depuis le temps que nous entendions parler d’eux, nous nous devions d’y être !

Pour resituer un peu, Nothing More c’est : Jonny Hawkins (chant/percussions), Mark Vollelunga (guitare/chant), Daniel Oliver (basse/chant) et Paul OBrien (batterie). Ils sont originaires de San Antonio aux Etats-Unis. Peu connus jusque-là, voire même totalement inconnus dans notre pays, ils ont déjà un album à leur actif, “The Few Not Feeling”, sorti en 2009. Ils venaient ce soir se présenter au public français et nous présenter également leur nouvel album éponyme paru le 23 juin (chronique à venir). Mais avant, c’est RED MOURNING qui assurera la première partie de soirée.

Tout au long de la soirée, on essaiera de comparer la musique à d’autres groupes plus connus. Mais l’univers de NOTHING MORE est tellement varié et particulier que ça sera vite impossible de faire des comparaisons. Dans la salle, on retrouve quelques fans déjà conquis, d’autres plus incertains et certains autres qui se demandent clairement ce qu’ils font là. Chez RockUrLife, on fera plutôt parti des incertains en ce début de concert. Les titres vont s’enchaîner à une vitesse folle ne laissant aucun répit aux quatre membres de la formation, allant de “Christ Copyright” qui envoie du très très lourd dès le début du concert à “This Is The Time (Ballast)”, le single très puissant également, en passant par “Sixty Second After”, totalement inédit, ou par “Salem” sur lequel Jonny nous invite à chanter en choeur avec lui “Burn the witch!”, sans oublier évidemment le somptueux “I’ll Be Ok” encore plus majestueux en live avec sa fragilité et ses imperfections. Pour faire le show, Jonny n’hésitera d’ailleurs pas à frapper sur les percussions installées sur le devant de la scène, ni même à grimper dessus. Le solo de basse pour clôturer “Gone Hook Shot”, qui un jour fera figure de référence tant c’est original et beau, laissera tout le monde scotché sur place. Sans doute LE grand moment de ce concert. Une basse montée sur un support au-dessus des percussions de Jonny, Daniel et Mark martelant les cordes à quatre mains et Jonny les rejoignant avec ses baguettes pour finir ce solo. Un grand moment, on vous dit ! La reprise de “We’re In This Together” de Nine Inch Nails fera également plaisir à beaucoup de monde dans la salle.

Quelque chose de fort, d’intense, de sauvage, mais fragile à la fois. Quelques moments un peu brouillons, un peu confus. Eux qui ont surtout l’habitude de jouer des premières parties auront relevé le défi de ce concert en tête d’affiche avec brio. On espère les revoir très vite. Vous l’aurez compris, au fil de ce concert nous seront passés de la catégorie “incertains” à la catégorie “conquis”. Et on vous conseille d’aller les voir lors de leur prochain passage à Paris. On vous aura prévenu, on n’a pas fini d’entendre parler de Nothing More. Ce n’est que le début !

Setlist :

Christ Copyright
Mr. MTV
Sixty Second Affair
Gone Hook Shot
This Is The Time (Ballast)
First Punch
Fell In Love With A Ghost
Matthew Effect
It Seems
We’re In This Together
Salem (Burn The Witch)
—-
I’ll Be Ok
Bullets