Reports

MONSTER TRUCK @ La Maroquinerie (03/04/16)

Ils étaient de retour ce dimanche 3 avril. Les Canadiens de Monster Truck, qui jouissent d’une excellente réputation dans la capitale, ont rassemblé une foule de fans dans une Maroquinerie pleine à craquer. Habitués des grandes salles, les fans ont pu ainsi profiter d’une plus grande proximité avec leurs idoles. Venus présenter le deuxième album “Sittin’ Heavy” paru le 19 février dernier, le spectacle a été bouleversé par un petit incident. Récit.

On aura rarement vu autant de monde patienter dans la rue Boyer : le concert qui va suivre était donc archi complet. Logique, vu la grandeur de l’événement.

19h30 – La salle est déjà quasiment remplie en attendant la première partie du groupe SIMO qui semble déjà jouer d’une très bonne réputation. Ce concert marque la première date de la tournée européenne du groupe, l’occasion pour le jeune trio de présenter son nouvel album “Let Love Show The Way” sorti le 29 janvier dernier. Les trois musiciens semblent être en osmose totale, voire dans leur bulle tant le plaisir de jouer se lit sur leur visage. On retiendra les mimiques amusantes du bassiste et des improvisations dignes de musiciens confirmés. Ces quelques minutes sur scène pour leur premier vrai concert dans la capitale, attestent que Simo, malgré ses six années, n’a rien à envier à ses pairs. JD confirme ainsi son statut de jeune prodigue avec des solos de guitare envoûtants.

Après quelques titres qui sauront totalement absorber le public, le chanteur et guitariste JD Simo sera victime d’une chute en arrière suivie d’une perte de connaissance. Un temps surpris, pensant que cela fait partie du show, le public ne réagit pas. Ce n’est qu’après plusieurs cris de douleur que le staff et l’assemblée comprendront la situation. Le set s’arrête brutalement. Une annonce d’un membre du staff à la recherche d’un médecin dans la salle ne manquera pas de faire grandir l’inquiétude auprès des fans. Il faudra l’intervention des pompiers tant bien que mal pour extraire JD Simo qui souffrirait du pied. Le bassiste Elad Shapiro remerciera brièvement la salle au micro. Progressivement, le staff installe la scène pour faire place aux star de la soirée.

Les lumières s’éteignent, s’ensuivent ensuite deux minutes interminables d’intro sonore en attendant l’arrivée du quatuor. C’est sous les riffs puissants de “Don’t Tell Me How To Live” que les Canadiens de MONSTER TRUCK débutent leur set devant une Maroquinerie encore sous le choc de l’incident. Les fans peinent à se mouvoir, c’est seulement au troisième morceau qu’ils se laisseront totalement emporter par la musique. La bande assurera le show sans sourciller pendant plus d’une heure avec une légère pause de cinq minutes. Juste avant de clôturer le set, Jeremy Widerman (guitare) prend soin d’informer les fans sur l’état de santé de JD Simo : “Nous avons eu des nouvelles de JD Simo depuis l’hôpital, il va bien”, une bonne nouvelle accueillie sous les applaudissements de la salle sold out. On retiendra le slam et le dynamisme du guitariste qui assure la plus grande partie du show. Le seul défaut à noter concernera le retour de la basse un peu trop fort, voire quelquefois difficile à supporter pour les premiers rangs.

Pari réussi pour nos amis canadiens qui nous ont proposé un concert digne de ce nom, alternant des riffs puissants pour le plus grand plaisir du public parisien, qui attend d’ores et déjà son retour l’année prochaine.

NB : dans la nuit, JD a quitté l’hôpital pour rejoindre sa chambre d’hôtel, accompagné de son batteur et de son bassiste Adam Abrashoff et Elad Shapiro. Pour Simo, hors de question d’annuler sa tournée : les trois musiciens ont repris la route dès le lendemain matin en direction de l’Angleterre pour y poursuivre sa tournée. Le chanteur et guitariste va cependant assurer ses futurs shows assis.

Toute l’équipe de RockUrLife en profite pour lui souhaiter un prompt rétablissement.

Setlist :

Don’t Tell Me How To Live
Why Are You Not Rocking?
Old Train
She’s A Witch
For The People
Things Get Better
The Enforcer
Black Forest
Seven Seas Blues
New Soul
The Giant
To The Flame
Call It A Spade
Righteous Smoke
The Lion
—-
For The Sun
Sweet Mountain River