ReportsSlideshow

METRIC @ La Maroquinerie (19/07/19)

A la veille de monter sur l’une des scènes du Lollapalooza Paris, Metric s’est produit devant une bien plus petite audience pour un concert plus intimiste. Alors que les Canadiens originaires de Toronto s’étaient déjà produits sur les scènes du Bataclan, de La Cigale ou encore du Trianon, c’est à La Maroquinerie qu’ils ont choisi de revenir. Une plus petite salle qui se prêtait parfaitement à la confidentialité voulue par le groupe.

Ce soir là, cinq cent personnes font le déplacement pour venir vivre le show exclusif du groupe rock indépendant. Aucune première partie est de la fête, la soirée se déroule entre le quatuor et leurs fans seulement. La salle, qui affiche donc complet, attend patiemment son arrivée. C’est à 21h que les lumières s’éteignent sous les acclamations et Metric monte sur la scène. En pleine forme, la formation se donne à fond jusqu’au bout.

Pendant l’heure et demi de set que les artistes vont offrir, on ne peut qu’apprécier la qualité de musicien de chaque membre du groupe. Chacun est dévoué à son instrument et de beaux moments musicaux sont de mise. Emily Haines, elle, chante et impressionne tout du long de la soirée avec sa voix brute et unique. Très douce et très puissante à la fois, elle ne manque pas à sa justesse impeccable.

Les morceaux s’enchaînent sur des transitions musicales ou lumineuses. Chacun a sa propre ambiance, aidée par les lumières. Entre celles plutôt tamisées comme pour “Love Is A Place” ou celles beaucoup plus vives comme avec “Now Or Never Now”, tout y passe. Un joli tableau qui ne fait qu’augmenter la qualité du show.

Même si certaines compositions seront plus douces, les fans sont venus pour danser. Cela tombe bien, entre chansons aux rythmes plus groovy et d’autres plus rock et combatives, il y a de quoi faire. Pendant “Breathing Underwater”, les poings se lèvent en rythme avec les paroles : “Is this my life? Am I breathing underwater?”.

La frontwoman fait d’ailleurs un discours à ce sujet : cette chanson est pour tout le monde, pour ceux pour qui n’ont pas de problème mais aussi et surtout pour ceux qui sont au plus bas. Il s’agit de la seule fois où la chanteuse prend réellement la parole. Hormis pour remercier ses fans à la fin du set, elle ne parle pas beaucoup. Pour autant, aucune barrière ne se lève entre les artistes et la salle. Une profonde sincérité se ressent même. La chanteuse communique avec son public à sa façon : à travers la musique.

Cette soirée du vendredi 19 juillet était placée sous le signe de l’intimité. Les fans des Canadiens sont sortis de ce concert remplis de bonheur, et ce, après avoir profité de la soirée comme jamais. La formation s’est montrée reconnaissante et l’assemblée tout autant. Alors que Metric s’est fait plaisir et s’est bien chauffé pour sa scène au Lollapalooza Paris, une seule question est sur les toutes les lèvres : quand sera-il de retour ?

Metric Setlist La Maroquinerie, Paris, France 2019, Art of Doubt

Ecrire un commentaire