Reports

MAX AND IGGOR CAVALERA @ Elysée Montmartre (03/12/16)

Trois mois après son lancement aux Etats-Unis, la tournée “Return To Roots” de Max et Iggor Cavalera était de passage à Paris, en ce vendredi 3 décembre. L’occasion de réécouter intégralement et en live le sixième album studio de leur ancien groupe Sepultura. Retour sur un concert qui nous replonge avec bonheur dans les années 90.

Samedi soir à l’Elysée Montmartre, l’ambiance était à la communion autour de figures du thrash metal brésilien des années 90 en la personne des frères Cavalera. C’est au titre de fondateurs et membres principaux de Sepultura qu’Iggor et Max, accompagnés des très talentueux Marc Rizzo et Johny Chow ont célébré les vingt ans de la sortie de “Roots”, album mythique qui a marqué d’une pierre blanche l’année 1996. L’occasion pour les Brésiliens de prouver une fois de plus que leur musique vieillit on ne peut mieux… remarque qu’on peut également adresser à leur public, le show ayant été riche en pogos tous plus enlevés les uns que les autres !

L’accueil réservé au groupe de metalcore parisien assurant la première partie, THE ARRS, est un peu froid. La prestation est pourtant plus que correcte mais fait vite place à une ferveur qui traverse la fosse.

MAX & IGGOR CAVALERA apparaissent sur scène dans un halo vert, annonçant directement la couleur en entamant le ravageur “Roots Bloody Roots”, chanson phare de la formation qui sera reprise à la toute fin du show avec un tempo plus élevé pour le plus grand plaisir des fans. A partir de ce moment aucun temps mort ne sera à déplorer, le combo jouant un par un les morceaux du disque tel un rouleau compresseur que rien n’arrête, même pas la fatigue de la longue tournée nord-américaine qui a précédé. Les membrent nous offrent une belle occasion de redécouvrir certains titres qui se distinguent, joués en live, par leur énergie vindicative, comme “Cut-Throat”, au refrain “Control!” déchaînant la fosse, ou “Straighthate” aux riffs pachydermiques.

Et de découvrir ceux qui n’ont étrangement jamais été joués sur scène, à l’instar de “Itsari”, “Lookaway” ou encore “Endangered Species”, la tournée “Roots” de 1996 n’ayant repris que cinq morceaux sur les seize que compte l’ensemble ! Le plaisir d’écouter ces titres exhumés par Max et Iggor sera néanmoins surpassé lorsque résonnera dans la salle, scandé a capella par toutes les bouches, le chant tribal de “Ratamahatta”, avant que le riff d’intro ne balaye tout sur son passage. On savoure ces précieux instants, témoins d’une époque encore bien vivante dans nos coeurs, et qui fait mouche auprès des fans réunis dans un même enthousiasme.

Beau prétexte pour des retrouvailles sur les sons de leur adolescence, trentenaires et quadras, venus en masse, font preuve d’une ardeur qui n’a pas disparu avec elle. Bien au contraire. Et comment s’en étonner ? Sollicité sur quasiment tous les titres, la foule bat le rythme avec les frères Cavalera, recréant naturellement ce son si typique de “Roots”, qu’a fait naître la combinaison batterie/percussions. Sans oublier le berimbau, dont Max nous a donné un bel aperçu au début de “Attitude”. Marc Rizzo n’est pas en reste, apportant souffle et dynamisme avec ses soli diaboliquement précis et son jeu de scène très énergique, headbangant la mesure et assurant des transitions fluides.

On retiendra enfin du baroud d’honneur des fondateurs de Sepultura les reprises de “Procreation” et de “Ace Of Spades”, respectivement signées Celtic Frost et Motörhead, bel hommage rendu au fondateur Lemmy Kilmister, décédé en décembre dernier.

Les cages thoraciques encore vibrantes, on ressort du concert heureux d’avoir assisté à cette plongée actualisée dans l’histoire, qui ne manquera pas de faire jaillir souvenirs chez les uns et d’inciter les autres à découvrir le reste de la discographie du groupe. Les frères Cavalera ont donc réussi leur pari : tenir éloigné la nostalgie en offrant sur scène un spectacle intensif et ô combien vivant !

Setlist :

Roots Bloody Roots
Attitude
Cut-Throat
Ratamahatta
Breed Apart
Straighthate
Spit
Lookaway
Dusted
Born Stubborn
Itsari
Ambush
Endangered Species
Dictatorshit
—-
Procreation (Of The Wicked)
Ace Of Spades
Roots Bloody Roots