ReportsSlideshow

MASS HYSTERIA @ Zénith (06/12/19)

Après avoir livré un concert d’anthologie au Hellfest, Mass Hysteria conclut sa tournée “Maniac” (2018) au Zénith de Paris. Accompagnés Hangman’s Chair et Pogo Car Crash Control, c’est une soirée 100% rock français que RockUrLife retrace !

Une entrée en matière explosive

Il fallait braver le froid, la pluie et surtout la grève pour se rendre au Zénith ce vendredi 6 décembre. La soirée débute avec les explosifs POGO CAR CRASH CONTROL. Un concentré de punk et de rock que balancent sans vergogne les quatre jeunes membres du groupe. Le public se fait un peu rare dans l’enceinte du Zénith, mais rien n’entache l’engagement du quatuor. Olivier, au chant et guitare, est toujours solide. Lola surprend encore l’assemblée par sa fougue. Et les deux autres ne sont pas en reste. Une mise en jambe parfaite pour cette soirée !

Un légère essoufflement

L’ambiance retombe un peu avec HANGMAN’S CHAIR, qui vient d’être annoncé à l’affiche du Hellfest. Sa musique, plus posée, au son lourd, installe une atmosphère plus froide. Un son qui ne met pas assez en avant la belle voix de Cédric. Les musiciens sont engagés dans leur prestation, à l’image de Clément qui met toute son intention sur chaque note de basse.

La formation défend ses dernières sorties “Banlieue Triste” (2018) et “This Is Not Supposed To Be Positive” (2015). Hangman’s Chair a récemment marqué les esprits avec une prestation captivante à Major Arcana, en duo avec Regarde les Hommes Tomber. Ce soir les instruments ne sont pas assez lisibles, et la sauce ne prend pas. L’auditoire semble peu réceptif.

Rien n’arrête Mass Hysteria

Il est 21h30 quand le drapeau blanc à l’effigie de MASS HYSTERIA tombe. Les héros de la soirée débutent avec “Reprendre Mes Esprits” et les paroles presque chamaniques “Ça va aller ? Dis-moi ça va aller !”. Mouss remercie vivement l’audience d’être présente, malgré le chemin de croix imposé par la grève. La salle se manifeste pour lui montrer qu’elle est prête à en découdre.

Mass Hysteria avait lancé un sondage pour permettre à l’assistance de soumettre cinq titres à jouer ce soir. C’est grâce à ce vote que retentit le début de l’excellent “Vector Equilibrium” et avec lui, le premier circle pit. Une décharge de riffs réjouissante.

“Se Brûler Sûrement” est l’occasion de voir les effets pyrotechniques en action. Mass Hysteria enflamme le Zénith et le public en redemande !

De l’énergie et de l’émotion

Retour aux origines du quintette avec le dansant “La Contraddiction”. Dans la fosse, les gens s’agitent et se bousculent. L’énergie des Français, porté par Mouss est communicative. Mouss, dont les prises de paroles témoignent d’un véritable amour pour ses fans. L’émotion est forte sur scène comme dans la salle. Avec “Aimable A Souhait”, c’est l’arrivée des tambours. Les membres soutiennent les efforts de Raphaël à la batterie avec une détermination impressionnante. Emotion encore, avec “L’Enfer Des Dieux”, un morceau poignant dédié aux victimes des attentats. L’assemblée le connait par cœur et donne de la voix pendant le refrain.

Le reste de la setlist se déroule avec toute l’énergie et l’authenticité qui caractérisent Mass Hysteria. Le décorum, spécialement créé pour l’occasion, confère une ambiance assez sombre et pallie un peu au manque d’écrans. Le jeu de scène de Yann, Fred et Jamie avec les marches et les jeux d’éclairage par dessous fonctionne très bien.

Du grand spectacle !

Plus la setlist avance et plus le concert s’emballe. Des effets pyrotechniques de plus en plus présents, des jeux de fumées, tout est là pour offrir une expérience visuelle implacable. Le public n’est pas en reste et s’en donne à cœur joie dans une fosse électrique.

“Tout Est Poison” offre un beau passage instrumental, qui met en avant les qualités techniques de chacun. Le frontman sort momentanément de scène pour laisser ses compagnons briller. C’est avec “Chiens De La Casse” que Mass termine la première partie du set.

Mass Hysteria revient sur scène pour jouer cinq titres supplémentaires et conclure par le très festif “Furia”. Les musiciens font venir leur famille, les artistes des autres groupes et c’est dans un sentiment de convivialité que le show se conclut.

Mass Hysteria a fait fi des obstacles pour enflammer un Zénith tout acquis à sa cause. Une soirée généreuse et positive à bloc !

Mass Hysteria Setlist Le Zénith, Paris, France 2019

2 commentaires

  1. Super concert bourré à fond d’énergie et de vie! Mass Hysteria est un groupe qui sait te filer la pêche et la banane! Malgré les galères pour venir, merci les gars!

  2. 2 h 15 à pied pour venir du 13ème arrondissement mais que cela en valait la peine, un très grand Merci aux Mass, un groupe généreux et qui donne une pêche d’enfer, je vous adore et nous étions 5 potes à partager le même sentiment de plaisir. À bientôt les gars et encore merci pour ce concert de folie

Ecrire un commentaire

Marion Dupont
Engagée dans la lutte contre le changement climatique le jour, passionnée de Rock et de Metal le soir !