ReportsSlideshow

LINDSEY STIRLING @ La Seine Musicale (28/09/19)

Dans le cadre de son “Artemis Tour”, la violoniste Lindsey Stirling a posé ses valises en France le temps de quelques jours dont une prestation à La Seine Musicale, près de Paris. Retour sur un moment hors du commun !


SPEELBURG, de son vrai nom Noah Sacré, est un Belge Américain chargé d’ouvrir une partie de la tournée de Lindsey Stirling. Ce jeune chanteur, accompagné de sa guitare électrique, a fait appel à un batteur pour nous dévoiler un show électrique dans une salle quasi pleine.

Il chante en anglais mais s’amuse à échanger avec l’auditoire dans ses deux langues natales. Souriant, le jeune homme parvient facilement à rendre le public enthousiaste. Son rock alternatif, mêlé à quelques sonorités pop, emporte la foule qui l’acclame à sa sortie de scène. A suivre donc.


Le moment tant attendu arrive. Les lumières s’éteignent et l’atmosphère devient peu à peu électrique. LINDSEY STIRLING fait son entrée simplement, munie d’un violon en forme d’arc, clin d’œil à son album prénommé “Artemis“. Immédiatement, elle se met à danser avec grâce, et est très vite rejointe par ses quatre danseuses. On comprend alors qu’en allant voir la violoniste en concert, on assiste à une véritable performance.

L’intensité ne redescend pas une seconde, on en prend plein la vue à chaque note. Il faut dire qu’entre les jeux de lumières dynamiques, les écrans affichant tantôt des graphismes liés à l’album tantôt des vidéos, les costumes travaillés qui changent selon les tableaux ainsi qu’une plateforme mobile arrondie utilisée tout au long du show, on ne sait plus où donner de la tête.

Le spectacle est chorégraphié de bout en bout, ce qui permet à chaque morceau de prendre une nouvelle dimension en live. C’est comme un grand livre de petites histoires qu’on nous conterait autour d’un instrument omniprésent : le violon.

On en oublierait presque de remarquer la présence des deux musiciens, un claviériste/guitariste et un batteur, positionnés dans le fond de la scène. Heureusement, la showgirl n’oublie pas de nous les présenter.

Lindsey prend le temps de parler à ses fans, s’essayant même à quelques mots de français. Elle fait remarquer que les shows à Paris sont très particuliers pour elle. L’Américaine fait même choisir en direct, à l’applaudimètre, les éléments de la chorégraphie accompagnant l’un des titres qu’elle est en train de jouer. Il est plaisant de remarquer que le texte apparaissant alors à l’écran est rédigé en français.

Les interludes parlés sont également narrés dans la langue de Molière, ce qui nous permet de comprendre parfaitement les messages percutants que la compositrice souhaite nous faire passer à travers sa musique : il faut toujours regarder la lumière et chercher notre bonheur intérieur car nous sommes plus forts que nous le croyons.

La musicienne adore quand le public chante. Elle se permet donc de nous embarquer avec elle le temps d’une pause acoustique. “Hallelujah” et “La Vie En Rose” viennent apporter douceur et simplicité à une prestation énergique où rien n’est laissé au hasard, où les tableaux s’enchaînent avec fluidité pour le plus grand plaisir de nos yeux et avant tout de nos oreilles.

La Seine Musicale offre finalement une standing ovation bien méritée à la talentueuse jeune femme, qui quitte la scène avec le même sourire que celui qui l’accompagnait à son arrivée. L’assistance repart conquise et se sent chanceuse d’avoir assistée à ce moment enchanté. Une chose est sûre, ce passage de Lindsey Stirling à Paris restera gravé dans la tête de bien des fans !

Lindsey Stirling Setlist La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt, France 2019

Ecrire un commentaire