ReportsSlideshow

LA MESSE DE MINUIT 2019 – Jour 1 (19/09/19)

Pour la première édition de leur festival La Messe De Minuit, les quatre garçons de Last Train lancent les hostilités accompagnés des Américains de Night Beats, pour défendre pour la première fois sur scène leur deuxième album “The Big Picture”. Retour sur une nuit rock n’roll, comme on n’en fait plus en France !

20h45. Les trois musiciens de Seattle de NIGHT BEATS ne tardent pas à décrocher les premières notes de leur rock psyché pour chauffer un public venu pour passer une soirée sous le signe du “rock sans filet”. Night Beats présente alors son quatrième album “Myth Of A Man”, bien reçu par l’Epicerie Moderne.

Après une demi-heure d’entracte et le temps de nous commander une petite bière, la lumière s’éteint de nouveau, laissant entrevoir un grand rideau illuminé en blanc et une batterie accompagnée de multitudes d’amplis sur les côtés. On peut le sentir dans l’air : ce ne sont plus les mêmes LAST TRAIN que nous avions quitté après la tournée “Weathering”.

Les notes de “The Lonely Shepherd”, tiré de la bande originale de “Kill Bill”, retentissent, le temps de laisser entrer les héros de la soirée : Antoine, Julien, Tim et le charismatique Jean-Nöel. S’en suit alors un récital de rock avec les premières performances live de “All Alone” pour entamer le show, “I Only Bet On Myself”, l’excellent “On Our Knees” et “Tired Since 1994”.

Le concert s’enchaîne parfaitement avec un set très bien travaillé, mélangeant judicieusement des tubes du premier album ‘Weathering” (2017), des titres du second “The Big Picture” et même deux morceaux issus des premiers EP du groupe. De quoi satisfaire les fans de la première heure ainsi que ceux ayant pris le “train” en marche.

Vient alors le moment redouté par tous, celui de la dernière chanson, mais tant attendue car il s’agit de “The Big Picture”, morceau éponyme de du disque, véritable chef d’œuvre de dix minutes, durant lesquelles Last Train déroule toute l’expérience acquise au travers des années et toute la créativité dont il a fait preuve sur ce nouvel album.

L’assemblée est conquise et en redemande, en vain. L’Epicerie Moderne a pris une claque et a aimé ça. La salle se vide et se rue vers le bar et le merchandising où le groupe au complet prend le temps d’échanger et de signer vinyles, CD, affiches et T-shirts.

La Messe est dite, donc.

Last Train Setlist La Messe de Minuit 2019 2019, The Big Picture

Ecrire un commentaire