ReportsSlideshow

KEANE @ La Maroquinerie (24/06/19)

C’est dans une Maroquinerie chauffée à blanc par les températures estivales et l’enthousiasme du public que Keane vient présenter son nouvel album “Cause And Effect”.

Il y a des groupes qui sont emblématiques d’une certaine époque. Keane fait partie, pour beaucoup de monde, de ces groupes des années 2000 au même titre que Travis, The Kooks ou autres avatars anglo saxons.

Keane n’a certainement pas été oublié malgré une pause depuis 2013. En effet, les tickets se sont arrachés en quelques minutes brisant les espoirs de pas mal de fans de voir le quatuor dans une configuration de quasi concert privé.

Un retour attendu

Dès “Bend And Break”, la salle rugit de plaisir ! Le chant de Tom Chaplin est quasiment éclipsé sous les chœurs du public, très en forme ce soir !

Keane est dans une forme olympique. Ça chante, ça danse et ça joue avec les premiers rangs. Tom s’essaie à quelques mots de français qui ravissent l’assemblée. La voix est parfaite, les instrumentations punchy à souhait et le jeu de lumières superbe. La scène de La Maroquinerie semble trop étroite pour le bouillonnant anglais, constamment en mouvement quand il n’est pas campé derrière son micro pour les titres plus calmes.

Conquise par l’énergie et l’atmosphère chaleureuse et électrique de la foule, la formation met tout en œuvre pour ne pas faire retomber l’ambiance et va nous présenter près de vingt-et-un morceaux durant une soirée exceptionnelle.

Pour la toute première fois, “Strange Room” et “Stupid Things” sont jouées. Quel honneur pour les Français qui le lui rendent bien ! Dès les premières mesures du nouveau single “The Way I Feel”, les paroles sont scandées par les fans.

De l’émotion et de la bonne musique

Hormis quelques chansons inédites, le groupe déploie une setlist équilibrée entre titres fédérateurs (“Is It Any Wonder?” ou l’incontournable “Everybody’s Changing”), pépites redécouvertes (“Neon River”) et tubes imparables prévus pour faire remuer les fans (“Crystal Ball”).

La soirée est placée sous le signe de l’émotion pour la formation, profondément heureuse et reconnaissante à l’audience d’être là. Tom Chaplin est d’ailleurs interloqué de savoir que la salle a été sold out en une minute !

Quand arrive “Somewhere Only We Know” on atteint l’apogée de la soirée. Tout le monde chante !

Un rappel rapide permettant à tous de se désaltérer et Keane revient pour jouer trois morceaux : l’inédit “Stupid Things”, l’imparable “Crystal Ball” et l’incontournable “Sovereign Light Café”.

Un concert chargé en chaleur humaine et en émotion en ce lundi soir. Les fans quittent la salle presque à regret, le groupe aussi.

Keane est de retour, qu’on se le dise !

Keane Setlist La Maroquinerie, Paris, France 2019, Cause and Effect

Ecrire un commentaire