ReportsSlideshow

JASON MRAZ @ Le Trianon (05/03/19)

Jason Mraz s’est produit mardi soir à Paris, au Trianon, petite salle de seulement mille places dans le cadre du “Good Vibes Tour” pour son nouvel album “Know.” paru en août 2018. La dernière fois qu’il était de passage dans la capitale c’était en 2014 pour son album “Yes!”, autant dire que les fans de la première heure avaient plus que hâte !

Concert à guichet fermé, le Trianon est plein à craquer et l’effervescence est perceptible. Le public n’attend qu’une chose : le lever de rideau.

Avant de retrouver Jason Mraz, le groupe BERGE se charge de la première partie. Les Berlinois proposent une pop folk échauffant l’ambiance de la salle. Le public accueille chaleureusement le duo et semble ravi de faire une si jolie découverte.

20h30, les lumières s’éteignent, les musiciens font leur entrée et le public impatient, crie de joie dans l’attente de retrouver JASON MRAZ. Immédiatement après et ce, pendant tout le concert, il établit un contact avec ses fans, créant dès lors, une complicité entre la salle entière et lui. Il nous donne ce sentiment de partager un moment privilégié et unique. Son set commence avec les premières notes de “No Plans”, nouvelle chanson de son dernier album, ce qui semble ravir les fans.

Humble, comique et d’une gentillesse rare, l’artiste nous emmène, le temps d’une soirée, dans son univers musical. Pendant pas moins de deux heures, le mot d’ordre est : “feel good only”. Jason Mraz nous berce avec ses anciennes musiques intemporelles comme de ses nouvelles. Le public connaît les paroles de chaque chanson sur le bout des doigts, les spectateurs et l’Américain semblent ne former qu’un notamment pour “Make It Mine”.
Mais la fin approche, et, après un chaleureux rappel sur “Love Someone”, chanson de son précédent album “Yes!”, il est temps pour lui et ses musiciens de dire au revoir à cette chaleureuse et aimante foule parisienne.

Sa voix, ses mélodies mielleuses et sa modestie, voilà sa formule magique. Une chose est sûre, Jason Mraz a envoûté le Trianon le temps d’un concert.

Ecrire un commentaire