ReportsSlideshow

IMPERICON NEVER SAY DIE! TOUR 2019 @ Le Trabendo (26/11/19)

Lancée en 2008, la tournée “Impericon Never Say Die!” est devenue une référence du genre. Traversant l’Europe chaque automne, elle met sur le devant de la scène des groupes soigneusement sélectionnés pour six heures de concert. Le “Never Say Die!” pose aujourd’hui ses flight cases au Trabendo pour cette nouvelle édition !

L’heure de la bagarre !

C’est à 17h que la salle située au cœur du Parc de La Villette nous accueille afin de débuter les hostilités avec GREAT AMERICAN GHOST tout droit venu de Boston pour cette tournée emblématique. Une belle mise en bouche pour débuter cette soirée. Agressivité, énergie, tout y est ! Le nouveau single “Prison Of Hate” extrait de l’album “Power Through Terror” à paraître le 14 février 2020, vient de sortir et à découvrir de toute urgence.

ALPHA WOLF prend le relais pour une véritable démonstration de puissance ! Les Australiens ne manquent pas de jouer leur très efficaces “Black Mamba” et “No Name”. Le quintette nous fait goûter aux premiers bass drop de la soirée pour l’apéro, un régal !

S’en suit POLAR qu’on ne présente plus tant sa réputation est à la hauteur de ses prestations live ! Depuis quelques années, les Anglais écument les salles européennes avec une hargne et des refrains fédérateurs qui nous donnent envie de nous époumoner. Le pit s’agite et les pogos fusent pour ces habitués du “Never Say Die! Tour”.

Le metalcore mélodique de OUR HOLLOW, OUR HOME envahit les murs du Trabendo et casse un peu le rythme de la soirée. Le chanteur se démène pour bouger un public qui reste peu réceptif à ses efforts. Néanmoins, le groupe reste très bon sur scène, avec une énergie toujours au rendez-vous, malgré la longueur de la tournée !

KING 810 prend possession des lieux pour le set le plus singulier et théâtral de la soirée. La voix de David Gunn scande à travers la salle des paroles racontant la dure réalité de leur ville d’origine, Flint, aux Etats-Unis. L’ambiance change radicalement, le duo nous emporte à coup de riffs énervés lourds et chant torturé.

La deuxième formation australienne de la soirée fait son apparition. C’est IN HEARTS WAKE qui vient secouer les murs du Trabendo avec “Survival (The Chariot)” mené par un Jake Taylor au top de sa forme, soutenu par le chant clair de Kyle Erich. L’assemblée n’hésite pas à donner de la voix sur les nombreux sing alongs. Le performance est carrée, les voix, aussi bien screams que claires, sont maîtrisées et l’énergie est au rendez-vous : un set à la hauteur de nos attentes !

Le Japon à l’honneur

Il est enfin l’heure d’accueillir sur scène CRYSTAL LAKE pour sa neuvième visite de la capitale ! Les Japonais ne cessent de monter en puissance ces dernières années et ce notamment grâce à des performances live complètement dingues. “Helix” résonne dans le Trabendo, prélude de la véritable claque que nous nous apprêtons à recevoir. Dans le pit, on est déjà à la limite du crowkill lorsque est joué l’excellent “Hail To The Fire”. Le bass drop secoue de la tête aux pieds et les screams de Ryo Kinoshita sont si impressionnants que nous en restons parfois bouche bée. L’ambiance générale est un joyeux bordel !

Crystal Lake confie son amour pour Paris qui le lui rend au quintuple à chacun de ses passages. Ryo prend un instant pour évoquer sa fierté de faire partie du premier groupe japonais à être en tête d’affiche de la tournée emblématique. Un honneur et une étape clé de la carrière du quintette.

Le dernier album en date, “Helix”, est mis en avant ce soir. L’auditoire reprend le refrain de “Agony” et le frontman n’hésite pas à venir se poser sur la barrière, tenue par les personnes au premier rang, afin d’être au plus près de son audience.

La date parisienne s’avère être la dernière de cette tournée. Tradition oblige, les groupes viennent envahir la scène du headliner ! Lorsque l’intro de “Apollo” débute, c’est un véritable chaos, aussi bien dans le pit que sur scène. “Prometheus” est l’ultime morceau joué ce soir. Clap de fin pour cette tournée qui se conclut par un véritable tour de force de la part de Crystal Lake !

A l’année prochaine ?

Le “Never Say Die! Tour” est plus qu’une simple tournée, c’est une véritable famille tissant des liens au fil des semaines et cette édition est encore un grand cru ! Plus que jamais, c’est un véritable tour de force de la part de Crystal Lake. Les Nippons seront sur la Main Stage du Hellfest le samedi 20 juin et une chose est sûre : RockUrLife y sera !

Ecrire un commentaire