ReportsSlideshow

HOT CHIP @ Le Trabendo (08/04/19)

Quelques mois avant la sortie de leur nouvel album, les Britanniques se lancent une tournée warm up. Ils étaient au Trabendo ce mardi 8 avril pour confirmer leur réputation de phénomènes scéniques.

Il est 19h. La salle est encore vide quand PETE FOWLER lance son DJ set en guise de première partie. Installé à côté de la scène, il mixe des sons aux sonorités funky et le fait très habilement. Pour ne pas dire savamment. Le public parisien va et vient dans la salle. Il fait beau dehors et le lieu dispose d’une terrasse. Cela rajoute du mérite au Gallois qui prend le soin de choisir les morceaux mixés, et de faire assurément monter l’ambiance durant 1h30. Belle découverte qui donne envie d’en savoir plus.

Le Trabendo est plein à craquer quand le réel set se lance. Et ça débute fort avec un hommage à Mark Hollis, lead singer de Talk Talk récemment décédé. HOT CHIP s’installe pendant que “Life’s What You Make It” se termine. Et la réaction est immédiate. Le public jubile. Alexis Taylor et sa bande débutent alors la soirée avec “Huarache Lights”. Cette ouverture annonce clairement ce que sera ce concert : un gros moment à l’énergie festive.

Les sept musiciens enchainent leurs puissants titres synthpop jusqu’à atteindre un premier sommet avec “Flutes”. Véritable hymne, ce morceau met tout le monde d’accord. S’il n’y avait aucun doute sur l’attente de l’audience à l’entrée sur scène, il n’en subsiste aucun au lancement des samples de voix du titre. C’est l’explosion. Et bon sang quel morceau. Tout en montée. On ne peut que partir avec. Petit rituel : les musiciens tournoient sur eux-mêmes durant le refrain.

C’est évident : on a affaire à des artistes aimant être sur scène. Le public le ressent. A l’instar du groupe de fans juste à côté qui lâchera plus tard : “On les a vu des tas de fois, à chaque fois c’est de la bombe !”. Ils ont raison. Hot Chip sur scène, c’est une expérience indispensable à vivre. Il faut l’avouer, cette salle est lieu idéal pour ce type de concert. On se sent tous ensemble. Et les Londoniens remplissent parfaitement leur mission.

Ils enchaînent directement avec “Hungry Child”, premier single extrait du prochain album “A Bath Full Of Ecstasy” à paraitre en juin. Certes on redescend d’un léger cran en terme de BPM, cela reste du Hot Chip et tout est impeccable. Suivra l’inévitable moment doux avec “And I Was A Boy From School” confirmant combien la voix du chanteur principal est mélancolique.

La soirée file trop vite. C’est déjà la fin du set qui ne comptera que dix chansons. Le tube “Over And Over” clôturera une heure de pure générosité et de bons sons. Ce pré-tour propose une scénographie simple : un backdrop aux couleurs exotiques en fond de scène. Ces mêmes couleurs sont sur les costumes de scène ainsi que les cheveux du frontman. Simple mais parfait. Et puis on se sent bien ici avec eux.

Petite consolation pour les absents : le set est entièrement filmé et diffusé en direct sur “Culturebox”. Autre cadeau de la soirée, la reprise du “Sabotage” de Beastie Boys pour entamer les rappels. On est loin du répertoire des Anglais, mais ça fonctionne, tout de même, très bien. Cela rajoute une couche supplémentaire à la bonne ambiance.

Répétons-nous, 1h15 c’est bien trop court. Surtout quand le groupe sur scène est si bon et généreux. Il s’agit du seul bémol de cette soirée. Mais rassurons nous, on pourra retrouver Hot Chip cet été sur certains festivals ainsi qu’en salle le 7 décembre à l’Elysée Montmartre. Le rendez-vous est pris ! Car comme le disent si bien les fans : “Hot Chip sur scène, c’est de la bombe !”.

Hot Chip Setlist Le Trabendo, Paris, France 2019>

Ecrire un commentaire