Reports

GHOST @ La Belle Electrique (08/02/16)

Quelques mois après son passage à Lyon, Ghost est de retour en Rhône-Alpes pour un concert complet à Grenoble ! La quasi intégralité de la deuxième tournée du groupe étant complète, cela montre bien à quel point la troupe est attendue partout en France.

Nous avons déjà pu voir DEAD SOUL fin novembre, également en première partie du sextuor suédois. Cependant, la formation n’est toujours pas au complet ce soir, d’où la présence d’une bande son pour combler l’absence des musiciens. La prestation est un peu plus entraînante que la toute première fois, le public se prend au jeu, mais le groupe n’arrivera pas à convaincre l’ensemble de l’auditoire. Peut-être qu’en formation complète ils arriveraient à mieux capter l’attention des spectateurs.

Il est maintenant l’heure d’applaudir le headliner tant attendu de la soirée : les fabuleuses Nameless Ghouls et Papa Emeritus III ! Pour les connaisseurs, ou en tout cas les spectateurs ayant déjà vu la formation lors de ces derniers mois, il n’y aura que très peu de changements. Cela n’empêche pas d’apprécier tout autant la prestation de GHOST, bien au contraire. La mise en scène est parfaitement bien orchestrée, fonctionne à merveille et c’est ce qui fait, entre autre, sa réputation. L’allure et le jeu de scène des ghouls sont classes, rien n’est fait au hasard. On peut également noter que trois d’entre elles, mènent régulièrement la cadence en tapant du pied, au rythme de la musique. Qu’il soit habillé en pape imposant ou en dandy élégant, Papa Emeritus III se démarque grâce à sa gestuelle si particulière.

Dans le personnage qu’il incarne, le jeu de mains est très important lorsqu’il s’adresse à l’audience. Papa est de plus en plus proche du public, comme pour convertir ceux qui ne le sont pas vraiment encore. Même si la majorité de la salle ne s’était jamais rendue à l’un des concerts de Ghost, l’assemblée n’a aucune envie d’être “passive”. Les spectateurs se donnent corps et âmes pour montrer à quel point ils sont heureux que le groupe soit présent sur la scène de La Belle Electrique. Grâce à Papa, aucun des membres n’est mis en avant plus qu’un autre : lorsqu’il ne chante pas, il encourage la foule à applaudir les différents musiciens et cette dernière les acclame bien évidemment à pleins poumons.

Lors de la reprise acoustique de “If You Have Ghosts”, Papa Emeritus III présentera les différentes Nameless Ghouls (avec bien évidemment, leur nom de scène) et ne cessera de répéter à quel point ces musiciens sont géniaux. Tout au long de la soirée, les interactions avec le public sont nombreuses ce qui nous rapproche encore plus de la formation, et notamment de Papa Emeritus, troisième du nom.

“If you have ghosts, you have everything”. Voilà comment on pourrait conclure ce concert grandiose, que nous souhaitions sans fin.

Setlist :

Spirit
From The Pinnacle To The Pit
Stand By Him
Con Clavi Con Dio
Per Aspera Ad Inferi
Body And Blood
Devil Church
Cirice
Year Zero
Spöksonat
He Is
Absolution
Mummy Dust
If You Have Ghosts
Ghuleh/Zombie Queen
Ritual
Monstrance Clock