Reports

GARBAGE @ Salle Pleyel (05/11/16)

Garbage fait son grand retour pour le “Strange Little Birds Tour” à la Salle Pleyel, toute fraichement rénovée.

La salle est comble et le concert peut dès à présent commencer. Le public est habillé assez chic et la moyenne d’âge doit être autour de la quarantaine, exception faite autour du centre des barrières au premier rang.

C’est MENSCH qui ouvre le bal ce soir. Il s’agit d’un duo féminin : chant, guitare, basse et boite à rythme. Le style pourrait être qualifié de “new pop” la guitare et la basse appuyant sur un côté un peu plus rock. Ce duo français peine à réveiller l’audience qui préfère rester assise pour la grande majorité. La musique du groupe, en revanche, tourne un peu en rond et l’on a du mal à différencier les morceaux à l’exception d’un chant en français. Les musiciennes semblent d’ailleurs très impressionnées d’être devant un tel public.

A 21h, les lumières s’éteignent et la formation menée par Shirley Manson entre en scène. Le groupe connait le secret pour réveiller une assemblée endormie. Après vingt ans de carrière, il a dû en voir. Les Américains misent donc sur les morceaux de l’âge d’or de Garbage en ouvrant sur “Subhuman” avant de directement enchainer sur “I Think I’m Paranoid” qui réveillera les spectateurs avant de donner le coup de grâce avec “Stupid Girl”, autre morceau emblématique de Garbage. Evidemment, le groupe ne manquera pas de jouer des morceaux plus récents des albums tels que “Not Your Kind Of People” (2012) et bien évidemment des titres du nouvel effort studio “Strange Little Birds” dont la bande en jouera plus de la moitié.

Shirley y est aussi allée de son, ou plutôt de ses commentaires lors du concert, très engagée et fidèle à elle-même. Ses discours portent particulièrement sur le monde dans lequel nous vivons et qu’elle perçoit comme “horrible” et pour lequel il faut faire quelque chose. Elle parlera également de son engagement pour la communauté LGBT qu’elle dit soutenir depuis toujours et en profitera pour leur dédier “Sex Is Not The Enemy”. Niveau prestation scénique, n’oublions pas que les membres n’ont plus 20 ans mais plutôt entre 50 et 65 ans et pourtant, ils n’ont rien perdu de leur énergie des années 2000 ! Ils ont d’ailleurs gardé la même scénographie, à savoir aucun ampli, et en guise de décor un immense backdrop aux couleurs du groupe. Seul bémol : Shirley n’abore pas une de ses tenues de scène la plus mémorable, ce soir il s’agit simplement d’une robe noire avec quelques lambeaux. Mais la tenue ne fait pas la musique ! Le rappel sera plutôt court car le combo ne jouera que trois chansons dont “Sometimes”, “Empty” et “#1 Crush”.

De la musique qu’on aime, un engouement du public et une setlist parfaite qui réjouit aussi bien les fans old school de la première heure mais également ceux qui prennent le train Garbage en route. En somme, un concert digne de Garbage.

Setlist :

Subhuman
I Think I’m Paranoid
Stupid Girl
Automatic Systematic Habit
Blood For Poppies
The Trick Is To Keep Breathing
Sex Is Not The Enemy
Blackout
Magnetized
Special
Shut Your Mouth
Even Though Our Love Is Doomed
Why Do You Love Me
Night Drive Loneliness
Bleed Like Me
Cherry Lips (Go Baby Go!)
Vow
Only Happy When It Rains
Push It
—-
Sometimes
Empty
#1 Crush