ReportsSlideshow

EXPLOSIONS IN THE SKY @ La Cigale (09/02/20)

Après avoir sillonné les Etats-Unis de septembre à octobre 2019, c’est maintenant au tour du Vieux Continent d’accueillir Explosions In The Sky pour une tournée un peu spéciale. Celle de ses vingt ans de carrière. Et quoi de mieux qu’une date à La Cigale de Paris pour fêter dignement cet anniversaire ?

Comme le retour d’un vieux copain

“Contrairement à ce qui a été annoncé sur les billets, il n’y aura pas de première partie”, peut-on lire sur les réseaux sociaux. Le ton est donné. C’est l’anniversaire des Américains et ils ne veulent pas s’embarrasser d’une première partie pour souffler leurs bougies. L’annonce du concert des vingt ans d’Explosions In The Sky a fait un peu l’effet de l’anniversaire d’un vieux pote. On sait sans surprise comment ça va se passer et c’est pour cette raison que l’on louperait ça pour rien au monde. Et ce n’est pas les quelques neuf cent personnes, réparties en fosse en bas et en gradin à l’étage, qui viendront nous contredire. Le concert affiche complet depuis maintenant plusieurs semaines.

Un jeu de scène extraordinaire

Après le traditionnel mot en français du guitariste, les Américains débutent le set par “A Song For Our Fathers”, titre d’ouverture du tout premier album. “How Strange Innocence”, qui, difficile à croire, il y a pile vingt ans, constituait les premiers balbutiements sonores de ce qui plus tard deviendrait l’un des plus gros groupes de post rock de la planète. “Catastrophe And The Cure” et ses arpèges japonisants emboitent le pas sous des lumières orangées qui ne sont pas sans rappeler le pays du soleil levant.

Comme il y a presque quatre ans au Trianon, le jeu de lumières, façon rideau lumineux, est époustouflant et apporte une dimension supplémentaire au show. Les machines à fumée complètent le décor et donnent à la scène des airs de nuage géant sur lequel les musiciens semblent flotter. Dire que leur musique n’est pas en reste relève d’un doux euphémisme.

Rétrospective d’une carrière riche

Côté setlist, pas de surprise. C’est un anniversaire donc EITS pioche un à deux titres sur chacun de ses disques et propose une belle rétrospective de sa carrière. “Greet Death” et ses mélodies dissonantes rappellent à quel point l’ossature sonore du groupe est ample et variée.

Au rythme des vagues de sons qui assaillent un public conquis (“Your Hand In Mine” fait mouche comme au premier jour !), les musiciens se décomposent en une gestuelle effrénée. Les guitares ne sont pas loin de valser, et les pieds, de quitter le sol. Même le petit dernier, “The Wilderness” (2016), n’est pas oublié avec “Disintegration Anxiety” et “Colors In Space”, qui font toute deux la part belle aux expérimentations.

Quelques abonnés absents

Alors que le concert touche bientôt à sa fin, l’éternel problème des tournées anniversaire se fait sentir : il y a toujours des invités dont il est difficile de ne pas remarquer l’absence. Nos oreilles n’auraient pas refusé “Yasmin The Light” ou “First Breath After Coma”. Heureusement, le cultissime “The Birth And Death Of The Day” sonne comme un coup de grâce ultime avec ses envolées de guitare soniques et son final majestueux.

Et pourtant, c’est avec une certaine subtilité qu’Explosions In The Sky clôt son concert sur “Magic Hours”, issu de l’album avec lequel tout a commencé. A la fois ce concert mais aussi sa carrière. Point fort notable : la production peu soignée d’origine est superbement transcendée avec le son moderne et actuel de la formation.

Après une heure et demie de show, les Texans se retirent sous un tonnerre d’applaudissements amplement mérité. L’énergie et la passion avec lesquelles les Américains distillent leur post rock sont les mêmes qu’il y a vingt ans. Pas besoin d’une actualité florissante ou d’un nouvel album pour venir réchauffer les oreilles de son auditoire ! En revanche, compte tenu de l’absence de première partie, deux ou trois morceaux supplémentaires n’auraient pas été de trop. Mais ne boudons pas notre (grand) plaisir. Explosions In The Sky a, une fois n’est pas coutume, fait résonner ses mélodies lunaires, haut dans le ciel, loin dans nos cœurs !

Explosions in the Sky Setlist La Cigale, Paris, France 2020, 20th Anniversary Tour

Ecrire un commentaire