Reports

DON BROCO @ Nouveau Casino (22/05/18)

Depuis leur concert en opening de Bring Me The Horizon au Zénith De Paris en avril 2016, les Britanniques de Don Broco ont été très présents sur le territoire français, entre premières parties remarquées (5 Seconds Of Summer), headlines réussis (La Maroquinerie, Trabendo) et passages en festivals (Lollapalooza Paris 2017, Les Deferlantes 2017, Main Square Festival 2017). Une boulimie de performances qui continue également en 2018, cette fois-ci au Nouveau Casino et dans un contexte tout autre (la sortie du troisième album “Technology” en février dernier). Retour sur une soirée forte, carrée et intense.

Venue tout droit d’Ecosse, la première partie de ce mardi soir est assurée par le projet THE LAFONTAINES, quatuor actif depuis 2008. En France pour la première fois depuis son lancement, le groupe hybride jouant d’influences pop, rock et rap, a déjà des adeptes dans la foule, tant cette dernière est rapidement réactive à ses mélodies comme les efficaces “Asleep” et “Under The Storm”. Si l’on peut lui reprocher une surutilisation de samples (comme sur le refrain de “Common Problem”), la confiance en soi du quatuor sur scène est quant à elle la bienvenue, rendant ses trente minutes de concert un moment un peu générique mais profitable, avec des sonorités fraîches et une complicité agréable.

 

 

Avec trois albums à son actif dont une sortie officielle en France, des vidéos décalées se suivant pour la plupart les unes les autres, des performances live largement félicitées, DON BROCO est définitivement le genre de formation qu’il fait bon de suivre en ce moment. En pleine expansion, le quatuor – accompagné d’un cinquième musicien en live – sait effectivement bien comment exploiter l’espace mis à sa disposition, en plus de sa palette musicale riche, pour renforcer son capital sympathie et conquérir un peu plus les coeurs. Une énième conquête parisienne qui commence sur les fortes notes de “Pretty”, aux “8 days a week” instantanément repris par la fosse, et forcément axée vers “Technology“, le dernier long-format en date. Dans une ambiance colorée par des lumières roses, bleues et blanches immersives, le frontman Rob Damiani, à la tenue vestimentaire un poil estival, prend un malin plaisir à jouer avec le public et à performer de nouvelles chansons, à l’instar des jeunes “Good Listener” et “Stay Ignorant”. Au delà d’un groupe alternatif, celui-ci amplifie de plus en plus son côté populaire sur scène tout en conservant certains codes rock, rendant son interprétation plus proche de l’audience – souvent sollicitée – et plus immense, où guitares grondantes et lignes de basse dansantes vont de pair avec synthés d’ambiance et cowbell omniprésents.

 

 

S’il semblerait que Don Broco ait trouvé son auditoire avec ses récentes mélodies, ce dernier favorise logiquement son catalogue récent, ne couvrant que partiellement son passé, par l’intermédiaire de tubes désormais parfaitement maîtrisés comme “Superlove”, “Automatic” ou “Money Power Fame”. Un aspect très actuel qui correspond bien aux nouvelles ambitions du quatuor, à l’aise dans ses choix, mais aussi à la foule, qui prend rapidement les devants avec des pits et des slams lors de “Everybody” et tout au long de la soirée, riche en émotions. Il faut dire qu’un Nouveau Casino complet se prête à la chose et à la réussite de l’événement, tant la réaction de l’assemblée affecte positivement les Britanniques qui, en une heure et demi de show, offrent swings, hits, hymnes avec très peu d’arrêt. Même le duo de rappel “Come Out To LA” / “T-Shirt Song” sera de courte durée mais mettra le holà justement.

 

 

S’il est difficile de reprocher à Don Broco d’exploiter de fond en comble son nouvel album “Technology”, il est sûr que celui-ci est taillé de A à Z pour le live et qu’il participe au succès du quartette outre-Manche. Avec un concert explosif et conquérant, Rob Damiani, Simon Delaney, Tom Doyle et Matt Donnelly nous confirment qu’ils ont ce qu’il faut pour continuer leur conquête des coeurs.

Setlist :

Pretty
Everybody
Good Listener
The Blues
Stay Ignorant
You Wanna Know
Superlove
Automatic
Greatness
Technology
Priorities
Something To Drink
Money Power Fame
¥
Nerve
Thug Workout
—-
Come Out To LA
T-Shirt Song

Ecrire un commentaire