Reports

DON BROCO @ La Maroquinerie (26/01/19)

Moins d’un an après son dernier passage, au Nouveau Casino, le groupe britannique Don Broco revient défendre l’album “Technology” dans une Maroquinerie pleine à craquer ! À cette occasion, la formation est accompagnée par les Italiano-Suisses de Dreamshade et par les excellents Emarosa. Récit de cette soirée de folie dans la capitale.

DREAMSHADE ouvre le bal ! Venu tout droit de Suisse, le groupe propose un metal rappelant vaguement While She Sleeps : chant clair et crié, guitares rythmiques très lourdes, le tout en étant très mélodique; à la seule différence que Dreamshade rajoute une très grosse dose d’électronique. Cette originalité semble combler la foule parisienne qui se prête volontiers aux jeux du quintette. L’ambiance est déjà bien électrique pour un groupe d’ouverture. Vivement la suite !

 

 

Ils ne sont plus à présenter, EMAROSA, qui n’était plus très présent sur le devant de la scène ces dernières années, revient en force pour promouvoir son cinquième album “Peach Club”, prévu le 5 février. Une chose surprend lorsque la formation se met à jouer, le style de musique est très pop, voir très funk avec un coté punk, un mélange qui plait côté public. Il est vrai que l’on se rapproche du style de la tête d’affiche et l’audience s’y retrouve facilement. Côté scène, pas grand-chose à dire, les musiciens sont pros. Bien que le groupe ait gagné en notoriété grâce à Jonny Craig, le chanteur Bradley Walden n’a rien à lui envier. Sa voix est propre, sans accro et la performance tout aussi impressionnante qu’un album studio.

 

Il est désormais l’heure d’accueillir l’un des groupes montants de la scène rock, DON BROCO ! Le quatuor fait son entrée sur l’excellent “Come Out To LA” et d’entrée de jeu le public chante déjà à plein poumon. Il faut dire que le frontman Rob Damani est très bon pour chauffer son audience, comme il l’a démontré à maintes reprises lors des passages du groupe à travers l’Hexagone. Et pour encourager tous ses fans, le quatuor a préparé une setlist variée. Si les titres de “Technology” sont joués en grande majorité, les Anglais nous font quelques cadeaux tirés des précédents opus tels que “Nerve”, “Priorities” et d’autres surprises à l’image de “Further” qui sera joué en acoustique. Avec comme seul accompagnement une guitare et l’auditoire parisien, on peine à entendre le chanteur lui-même ! Ce soir, Paris a également le droit à un privilège : celui d’entendre pour la première fois en live la plus qu’énergique “Half Man Half God” révélée la veille, qui reflète très bien la soirée que nous venons de passer.

 

La Maroquinerie aura connu un équilibre parfait ce soir : entre Dreamshade et son metal, Emarosa et ses nuances funk et punk puis Don Broco qui joue entre ces différents styles. Chaque groupe a montré ses compétences dans un style différent à chaque fois. Gardons à l’oeil Dreamshade, ne ratons pas le nouvel album d’Emarosa. Quant à Don Broco, toujours sur la route pour défendre “Technology”, nous a montré qu’il est déjà prêt à nous présenter son successeur qui s’annonce, encore une fois, explosif.

Setlist :

Come Out To LA
Pretty
Good Listener
Technology
Money Power Fame
Everybody
Got To Be You
Stay Ignorant
Automatic
Keep On Pushing
Priorities
Further
Half Man Half God
Greatness
You Wanna Know
Nerve
T-Shirt Song

Ecrire un commentaire