Reports

DEAF HAVANA @ Backstage By The Mill (23/03/17)

Trois ans après leur dernier concert en France, les Anglais de Deaf Havana étaient de retour à Paris pour enflammer la scène du Backstage. Et c’est avec les groupes Red Diesel et Dinosaur Pile-Up que la formation est venue présenter “All These Countless Nights” paru en janvier dernier.

La soirée débute avec le groupe RED DIESEL, qui visiblement n’est pas encore très à l’aise avec la scène. La formation est jeune et semble encore se chercher musicalement, vacillant entre un rock n’roll des années 80 et du thrash metal sans parler de l’arrivée sur scène d’un djembé sur un titre aux sonorités metal. En ce qui concerne la pratique, les instruments sont carrés et ça joue bien, aucun problème là dessus, même si on fait très vite le tour et que l’on a l’impression d’entendre la même chanson à chaque fois.  En revanche, la voix du chanteur part très vite dans les fausses notes et les screams ne sont pas maîtrisés. Espérons qu’avec un peu de travail tout cela s’améliore. Dommage de commencer la soirée de la sorte alors que la suite promet d’être grandiose.

C’est au tour de DINOSAUR PILE-UP d’entrer en scène, le groupe accompagne Deaf Havana sur sa tournée européenne et dès ses premiers pas, une comparaison se fait tout de suite : Nirvana ! Beaucoup de choses vont dans ce sens : la musique aux sonorités grunge, la voix du chanteur et surtout son apparence qui rappelle fortement celle du regretté Kurt Cobain. Outre l’apparence, le show est maîtrisé, le trio sait ce qu’il fait et le fait bien, les morceaux s’enchainent les uns après les autres sans que l’on se rende compte que c’est déjà la fin. Une belle découverte en live !

Place maintenant à la tête d’affiche, DEAF HAVANA qui, après de longues années d’absenc,e fait enfin son retour à Paris, bien que James leur leader se soit livré à une journée promo le mois dernier dans la capitale, il n’était pas question de musique. Les Britanniques arrivent quelque peu éméchés sur scène mais s’en excuseront plus tard. Cependant, même alcoolisé, Deaf Havana livre un show au top, pas de fausse note dans les instruments, la voix de James ne déraille pas et est au sommet de ses performances. La formation choisira lors du set de varier les plaisirs entre les chansons du nouvel album “All These Countless Nights” et les classiques toutes chantées à l’unisson par un public qui semble être très heureux d’assister à ce retour sur scène.

C’est donc une soirée mémorable qui s’achève avec la découverte du trio Dinosaur Pile-Up, à surveiller de près mais aussi d’un set de Deaf Havana qui malgré son taux d’alcoolémie a réussi à enflammer la salle parisienne du Backstage à grand coup de musique comme on l’aime.

Setlist :

Sing
Mildred
Leeches
Cassiopeia
Tuesday People
22
Fever
Happiness
The Past Six Years
Boston Square
I’m a Bore, Mostly
Trigger
L.O.V.E
Anemophobia
Hunstanton Pier