ReportsSlideshow

CULT OF LUNA @ Le Trianon (30/11/19)

En ce dernier jour glacial de novembre, les amoureux de post hardcore se sont donnés rendez-vous au Trianon. Celui-ci affiche complet et c’est compréhensif. Ce soir, les Suédois de Cult Of Luna nous font l’honneur de leur présence pour nous offrir l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) concert de l’année.

Un début de soirée tout en douceur

18h50. A.A WILLIAMS entre en scène pour ouvrir ce bal musette. C’est pleine de mélancolie que la jeune femme et son groupe ensorcelle la foule déjà bien présente. Une trentaine de minutes de post rock alternatif indie qui nous couvre d’une obscure tendresse. Les arrangements sont somptueux. Les Anglais nous offrent un show résolument sombre mais remplie de touches de lumières. Touchés en plein cœur pour une mise en bouche parfaite.

Une montée en puissance

19h40. Les Belges de BRUTUS arrivent sur scène sous des applaudissements fous. Comme à leur habitude, ils ne sont pas là pour enfiler des perles. Brutus c’est le souffle frais du post hardcore. Et pour cause, ce trio atypique n’a rien à envier aux plus grands. Stefanie (chant/batterie) mène parfaitement la barque telle l’excellente artiste qu’elle est. Sa frappe puissante met tout le monde d’accord. Sa prestation vocale est parfaite. Pleine d’émotions, de rage, de doux murmures. Intense !

Ses comparses peuvent se targuer d’être brillants également. La basse de Peter est éclatante et arrache tout. La guitare de Stjin est imposante et sublime le tout. Encore une fois, les petits de chez Sergent House nous ont montré leur grandeur.

Terminer en apothéose

Acclamations rocambolesques, chaleur étouffante, la salle est pleine à craquer. Chaque personne présente sait que la claque est à venir.
On voit dans les yeux de chacun une excitation immense. Et personne n’est déçu.

Voilà donc trois ans que CULT OF LUNA était attendu comme le Messie dans l’Hexagone. L’heure sonne enfin. Les lumières de la salle s’éteignent pour faire place à celles sur scène. Jaunes, chaleureuses. Une épaisse fumée l’envahit, brouille la vue et apporte cette ambiance sombre mystérieuse propre au sextette.

Une maîtrise sans précédent

La formation foule enfin les planches du Trianon. Retentissent les premiers accords de “The Silent Men”, issu du nouvel album “A Dawn To Fear“. Le voyage commence et l’homme silencieux est fracassant.

L’atmosphère planante s’intensifie avec “Finland”. La voix rocailleuse et monstrueuse de Johannes Persson embarque l’assemblée au fin fond des ténèbres. Aussi violent que cela puisse être, c’en est pas moins excessivement apaisant. Les lignes de guitares très post rock, duveteuses n’y sont pas pour rien. C’est sublime.

Thomas Hedlund et Magnus Lindberg nous assomment de leurs batteries et percussions respectives sur “I: The Weapon”. Le scream et le mélange de chant clair sont extraordinaires et repris en chœur par un public littéralement en transe. La foule est transportée, loin, très loin dans les abysses sombres et accueillantes.

Et puis d’un coup la surprise. Les frissons et larmes aux yeux pour beaucoup de spectateurs. Débute “And With Her Came The Birds”. Les gorges se nouent devant tant de beauté, de puissance, de grandeur.
Il en va de même avec “Lights On The Hill” ou encore “Passing Through”.
L’ambiance dans la salle est fabuleuse. Une communion très forte entre le groupe et le Trianon se fait. Les yeux sont fermés, concentrés, buvant les paroles comme si elles étaient les dernières sur terre à être prononcées.
Grandiose.

Un concert passé trop rapidement

Cult Of Luna est ce genre de groupe a faire accélérer le temps.
Cette heure trente de concert semble n’avoir durée qu’une seconde. Pourtant, les titres joués durent tous une bonne dizaine de minutes.

Trop rares sont les formations à dégager autant d’émotions en un seul show. Les ondes que les Suédois envoient sont aussi douces que puissantes. Chaque spectateur semble avoir été au plus profond de lui. Tous semblent apaisés.

C’est dans cette béatitude, cette harmonie dingue, que le Trianon au complet acclamera Cult Of Luna qui sort de scène manifestement épuisé. Les fans ne s’attendaient pas à moins. Les Cult Of viennent de nous offrir un show à la hauteur de leur nouveau disque : incroyable !

Cult of Luna Setlist Le Trianon, Paris, France 2019

Ecrire un commentaire