ReportsSlideshow

BROTHERS OF METAL / ELVENKING @ La Maroquinerie (14/01/20)

Quoi de mieux pour attaquer l’année qu’un bon gros plateau metal avec Brothers Of Metal et Elvenking ?

Le metal spaghetti

Les Italiens d’ELVENKING unissent leurs forces ce soir pour nous balancer du bon gros metal pagan dans les dents. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça commence très fort !

Les incontournables de la scène metal italienne sont là pour nous offrir un concert positif, dynamique et fêtard. La salle est quasiment pleine et c’est faire honneur au long set de près d’une heure que d’être dans la fosse pour en profiter.

Ce metal hyper dansant et mélodique insuffle une excellente ambiance dans la fosse de La Maroquinerie. Même les plus jeunes spectateurs s’amusent ce soir !

Les accents celtiques, les maquillages saisissants et la qualité indéniable de sa musique font qu’Elvenking envoie une prestation dynamique, habitée et saupoudrée de quelques mots de français. Le folk power metal est hyper efficace et très bien exécuté.

“Hobs An’ Feathers” est l’occasion d’avoir un joli solo de violon rythmé par une batterie groovy et à coups de double pédales. Les grands discours sur le fait de croire au heavy metal, à la scène metal et au fait de partager tous ensemble de bons moments rythment les intermèdes entre les titres. Une vraie prestation qui fait du bien au moral et au metal !

Place aux frères de metal !

Les huit Frères de Metal (sans oublier la sœur) arrivent sur scène sous les ovations du public. Avec leurs peintures de guerre façon Braveheart, les Suédois de BROTHERS OF METAL revenant du Royaume de Falun sont là pour nous jouer leur power metal aux accents nordiques.

Le style est joyeux, enthousiaste et chanté à plusieurs voix. Cela a le mérite de proposer quelque chose de novateur. Mais le risque c’est que ce ne soit pas maîtrisé : inutile de s’inquiéter, les musiciens connaissent par cœur leur scénographie et leur musique.

La chaleur scandinave

Côté son, ça enchaîne les petites mandales. Tout est millimétré. Malgré tout, le concert garde de la fraîcheur pour un spectacle si scénarisé. “Prophecy Of Ragnarök” est bien entendu mis en valeur toute la soirée avec les morceaux “Fire Blood And Steel” (qui clôture le set) ou “Son Of Odin”.

Le nouvel album “Emblas Saga” est également représenté ce soir. “Chain Breaker” et “Njord” sont joués pour la première fois. Mais nous sommes un peu déçus : nous aurions aimé plus de nouveaux morceaux.

Entre chaque chanson, le groupe met l’ambiance : petites histoires, incitation à la foule de chanter et danser, ou tout simplement de s’amuser. Les Scandinaves font preuve de beaucoup de bienveillance et de gentillesse.
Et le public le leur rend bien, il scande les paroles en cœur de “Yggdrasil” !

Chaque fin de titre est saluée par de longs applaudissements et bravos de l’auditoire. En effet, la formation a droit à une très longue ovation à la fin du show. C’est dire l’amour des Français pour les metalleux suédois !

Ecrire un commentaire

Laura Navarre
J'ai annoncé à mes parents à 16 ans que mon objectif professionnel était de produire la prochaine tournée de U2. Depuis de l'eau a coulé sous les ponts (et U2 fait de la musique relativement passable). Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, je me suis écartée du chemin musical parental (Queen & la chanson française), pour rejoindre celui autrement plus sympathique du ROCK.