Reports

BROKEN SOCIAL SCENE @ Alhambra (30/05/17)

Sept longues années. C’est le temps qu’il aura fallu pour revoir Broken Social Scene non seulement sur scène mais aussi chez votre disquaire préféré. Le collectif fait son grand retour avec “Hug Of Thunder”, son cinquième album prévu pour juillet qui donne enfin une suite à “Forgiveness Rock Record” (2010). Occasion parfaite pour se lancer dans une tournée qui n’a heureusement pas oublié la capitale.

Avant de combler le manque que vivent depuis bien longtemps ceux qui ont connu BSS lors de ces glorieuses années 2000, et pour les plus récents fans de profiter de la performance d’un groupe dont la réputation live aguiche sérieusement, il faut patienter en compagnie de MIXIMETRY. Entre rock et funk, les Français doivent convaincre une assemblée au départ très parsemée et discrète, qui leur réserve toutefois un bel accueil. Les quatre jeunes musiciens se chargent de défendre leur nouvel EP et leurs anciennes compositions au cours d’un set qu’il est difficile de ne pas trouver énergique et carré.

Parfaitement dans les temps, une partie de la bande qu’est BROKEN SOCIAL SCENE prend place sur les planches. Une partie seulement, puisqu’à l’image du line up mouvant qu’a toujours connu la formation, la scène sera ce soir occupée aussi bien par six musiciens que le double, dans un roulement incessant d’instruments entre chaque membre. Kevin Drew mène la fourmilière et se montre au meilleur de sa forme vocale, appuyé par à ce niveau par Emily Haines et une nouvelle recrue, Ariel Engle.

De “You Forgot It In People” au futur album dont quatre titres sont dévoilés ce soir, la discographie du groupe est parcourue de manière équilibrée, même si elle évince le tout premier album “Feel Good Lost”. Le show lui-même est mené soigneusement, offrant une première partie boostée par des morceaux comme la dansante “Texico Bitches”, “Stars And Sons” et sa ligne de basse entêtante où Brendan Canning donne de la voix, ou encore “Almost Crimes” qui provoque un redoublement d’excitation parmi le public déjà pleinement satisfait. “Sweetest Kill” et surtout “Anthems For A Seventeen Year Old Girl” offrent de forts moments de communion, avant que le Broken Social Scene galvanisant ne reprenne le dessus pour la dernière ligne droite du set.

Toute bonne chose a malheureusement une fin, et les Canadiens doivent même écourter et densifier le rappel pour qu’on puisse profiter de leurs talents au maximum. “Backyards” est joliment interprété en acoustique et en duo par Drew et Haines. “KC Accidental” se présente quant à elle comme étant le titre idéal pour achever un tel concert, avec son final épique et grisant qui réunit l’ensemble de la troupe.

Retour sur le sol français gagnant pour Broken Social Scene, grâce une performance généreuse et parfaitement maîtrisée. Il ne reste plus qu’à patienter encore quelques semaines avant de pouvoir apprivoiser le nouvel album qui s’annonce bien bon, en espérant que la formation ne mette pas à nouveau sept ans pour repasser par ici.

Setlist :

Cause = Time
7/4 (Shoreline)
Halfway Home
Stay Happy
Texico Bitches
Stars And Sons
Almost Crimes
Hug Of Thunder
Sweetest Kill
Sentimental X’s
Protest Song
Ibi Dreams Of Pavement (A Better Day)
Anthems For A Seventeen Year Old Girl
Superconnected
Meet Me In The Basement
Backyards
KC Accidental