ReportsSlideshow

AVATAR – Age Of Dreams (09/01/21)

2021 commence malheureusement comme 2020 s’est achevé. Les salles de concerts restent désespérément vides et notre frustration ne se calme pas. Fort heureusement, les artistes, grâce à des lives streamings, parviennent à nous faire avaler la pilule avec un peu plus de douceur.

Les Suédois d’Avatar ne dérogent pas à la règle et se mettent à cet exercice inédit. Et de quelle manière ! Quatre concerts en streaming sont ainsi au programme durant tous les samedis du mois de janvier. C’est l’album “Hunter Gatherer” ainsi qu’un set best of qui sont à l’honneur lors de cette première session du samedi 9 janvier. RockUrLife en était !

Le live, rien que le live !

Sorti à l’été 2020 dans le contexte que l’on connaît tous, “Hunter Gatherer” n’a pas bénéficié de la série de concerts que le public souhaitait. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que l’on s’apprête à découvrir ces nouveaux morceaux de visu.

Après une petite intro cinématique du plus bel effet, le quintette déboule sur scène avec le détonant “Silence In The Age Of Apes”. Le son est au rendez-vous et s’avère d’une efficacité redoutable. Quel plaisir de revoir les Scandinaves sur scène avec toute l’énergie qui les caractérise.

Si le son est aux petits oignons, on peine parfois à distinguer réellement les artistes tant la lumière est sombre et la fumée persistante. Pour le coup, le réalisme est au rendez-vous. Même depuis notre canapé, on se croirait dans les conditions du live à distinguer difficilement la bande de Göteborg.

Les titres s’enchaînent et bénéficient à chaque fois d’un décor différent où les membres se promènent entre chaque prestation. Comme d’habitude, les morceaux rendent beaucoup mieux en concert que sur album. “A Secret Door” ou encore “Colossus” sont des pépites qui ne demandent qu’à prendre vie devant une foule agitée. “Gun” joué au piano par le frontman Johannes Eckerström est également un grand moment du set. L’émotion se ressent même depuis notre salon. Le temps d’un petit entracte et place au best of désormais !

© John Alfredsson
© John Alfredsson

Une deuxième partie détonante

Changement de décor pour ce second acte du stream. Johannes revient sur scène et entonne “The Eagle Has Landed” au piano. Un set acoustique ? Que nenni ! A peine le temps de se poser la question que les guitares et la batterie vrombissent à nouveau. Les musiciens nous gâtent et endossent les tenues de chaque album d’où sont tirés les chansons.

Le son s’en trouve même encore plus précis et la lumière beaucoup plus présente. Le décor fait aussi partie intégrante du show et nous replonge dans la riche discographie des Scandinaves.

Une excellente cinématique mettant en scène le Roi est utilisé pour introduire les tubes de “Avatar Country” (2018).

Quelle joie de redécouvrir en live des morceaux tels que “A Statue Of The King”, “Let It Burn” ou encore “Smells Like A Freakshow”. Le show se conclut sur le mythique “Hail The Apocalypse” qu’on ne présente plus tant il est l’étendard d’Avatar en concert. Johannes Eckerström adopte la même mise en scène que dans le clip avec son orgue à manivelle et le clip diffusé en fond. Quel plaisir !

© John Alfredsson
© John Alfredsson

Une première réussie

Ce streaming d’ouverture est une réussite absolue. “Hunter Gatherer” joué dans son intégralité permet de découvrir les compositions sous une nouvelle facette. Cet exercice met en lumière le tracklisting et donne du cachet à des morceaux qui peinent à convaincre en studio.

Le best of, joué dans un deuxième temps, fait encore plus l’unanimité. La mise en scène et les costumes de chaque ère d’Avatar est un réel cadeau pour les fans. Ces derniers s’en donnent à cœur joie.

© John Alfredsson

Le live que propose Avatar est d’un réalisme fou et ferait presque oublier que ce show se regarde depuis le confort douillet de notre salon. Johannes Eckerstöm ne manquera pas de rappeler lors d’un discours efficace que les concerts manquent à tous. Et on ne peut que lui donner raison.

Rendez-vous samedi pour le deuxième stream “Age Of Illusions” avec une setlist tirée des albums “Feathers And Flesh”(2016) et “Avatar Country” votée par les fans. Vivement !

© John Alfredsson
Avatar Setlist Kajskjul 105, Gothenburg, Sweden 2021, Avatar Ages

1 Commentaire

Ecrire un commentaire