Reports

AGAINST THE CURRENT @ Le Trabendo (01/03/16)

Après avoir conquis Les Etoiles en 2015 et plus récemment Le Saint des Seins de Toulouse en février dernier, le phénomène pop du moment Against The Current était de retour à Paris pour un nouveau concert en tête d’affiche. En amont de la sortie du nouvel album “In Our Bones” le 20 mai prochain via Fueled By Ramen/Warner, le trio new-yorkais a investi la salle du Trabendo pour une soirée digne de ce nom, entre hits en puissance, lumières aguicheuses et public en furie !

Ouverture des portes à 20h et début des hostilités une demi-heure plus tard avec un groupe anglais qu’on ne présente plus. Après avoir secoué les murs du Pop Up Du Label le mois passé, ROAM récidive dans la capitale française pour la quatrième fois en moins d’un an avec son désormais connu set pop punk tout ce qu’il y a de plus classique. Distorsions explosives, attitudes actives des musiciens, doubles voix et interactions comiques, la troupe d’Alex Costello sait parfaitement où elle va et comment convaincre un public peu habitué à ce genre d’ambiance à l’aide d’une présence scénique sans accro. A noter que ce soir est le premier concert du quintette sans son batteur originel Charlie Pearson, dont le départ a été annoncé seulement quelques heures avant le show. Un changement de line up qui ne se ressent que très peu sur scène, caché derrière des interprétations live efficaces de “Warning Sign”, “Hopeless Case'” ou encore du fameux titre acoustique “Tracks” issu de “Backbone“. Malgré une situation encore difficile à comprendre, les Anglais gardent l’équilibre et ont encore de beaux jours devant eux.

Après ce court set et un changement de plateau nécessaire, c’est au tour des Américains d’AGAINST THE CURRENT de montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Et nous ne sommes pas les seuls à être curieux de cela, à en croire le nombre impressionnant de regards dirigés vers la scène et les cris énergiques lors de la disparition des lumières. Accompagnée par un bassiste et un guitariste supplémentaires placés sur scène derrière les cabs, la bande de Chrissy Costanza impose d’entrée de jeu son style avec une version incisive de “Running With The Wild Things”. Un peu plus tôt dans la journée, la formation nous avait annoncé que ses performances live étaient sensiblement plus rock et massives que leurs productions studio pop. Et c’est effectivement le cas : les guitares et la batterie ont une place assez centrale par rapport au disque et à certains samples, rendant le concert à la fois puissant et réaliste même si le son ne va pas toujours en faveur des New-Yorkais. L’ambiance générale est alors à la contemplation de ce phénomène en devenir, à l’attitude scénique déjà très professionnelle et un jeu de lumières carré. Le guitariste Dan Gow alterne entre micro de gauche et de droite, utilisant du mieux possible l’espace mis à sa disposition, tandis qu’au centre, devant les fûts de Will Ferri, la chanteuse, aux mimiques rappelant Hayley Williams, s’extériorise vocalement et communique gentiment avec son public, tout en répondant aux blagues de ses coéquipiers.

Vu que “In Our Bones” est sur le point de voir le jour, cette soirée est l’occasion parfaite pour les coqueluches de Fueled By Ramen de présenter quelques nouvelles chansons, en plus de mélodies des EP précédents. C’est dans cette optique que sont jouées les pistes “Forget Me Now”, le sombre “Chasing Ghosts” ou encore “Runaway”, un élan de modernité déjà parfaitement liées aux classiques “Talk”, “Dreaming Alone” (sans Taka de One OK Rock) et le pseudo-titre de clôture “Gravity”. Mais Against The Current n’est pas uniquement connu pour ses propres compositions. La formation a également développé son nom grâce à la plateforme YouTube et ses nombreuses covers publiées depuis 2011. Cette facette d’interprète est ici vaguement mis en lumière par une reprise de “Uptown Funk” faisant l’unanimité. Enfin, dans une folle course de près d’une heure et demi, les musiciens et amis de longue date utilisent l’un de leurs derniers singles “Outsiders” pour remercier et saluer de façon solennelle la ville des amoureux.

 

 

 

Sans surprise, Against The Current affiche fièrement l’image d’un combo en pleine ascension, soutenu par une production américaine mesurée et diplomate. Le trio se débrouille à rendre son concert vivant et bon enfant, ce qui permet au final de passer un vrai bon moment en sa compagnie et de garder en tête quelques refrains entêtants. Reste à savoir maintenant si les New-Yorkais s’envoleront une bonne fois pour toute avec “In Our Bones” qui risque de plaire à plus d’un !

Setlist :

Running With The Wild Things
Talk
Infinity
Paralyzed
Forget Me Now
Dreaming Alone
Chasing Ghosts
Brighter
Uptown Funk
Run Away
Fireproof
Another You (Another Way)
Outsiders
—-
Gravity