THE DRUMS @ La Gaîté Lyrique (20/09/17)

Par Céline Brégand le 25 septembre 2017
Rédaction : Céline Bregand / Crédit photos : Emma Birski

The Drums, désormais projet solo de Jonny Pierce après le départ de Jacob Graham, a fait son grand retour à La Gaîté Lyrique de Paris ce mercredi 20 septembre. Le jeune New-Yorkais est venu défendre “Abysmal Thoughts“, son savoureux quatrième album. Retour sur un concert en demi-teinte où le solitaire Jonny Pierce a livré une prestation solaire.


"Salut Paris, nous venons de Glasgow, en Écosse. C'est un plaisir de vous rencontrer !", s'exclame Chris McCrory, le chanteur et producteur de CATHOLIC ACTION, après le premier morceau. Pour son premier passage dans la capitale, le quatuor pop formé en 2014, chouchou de BBC Radio 1, veut prouver qu'il peut devenir le nôtre. Malgré une audience peu enthousiaste, à l'exception de quelques fans, les Écossais multiplient les apartés entre deux chansons très bien écrites. Le public semble s'ennuyer un peu, Catholic Action restant assez sage sur scène : peu de mouvements, pas de brin de folie; le quatuor reste concentré pendant tout le set. Heureusement, les derniers morceaux, plus dynamiques, réveillent La Gaité Lyrique. Le premier album, "In Memory Of", sort le 20 octobre.


D'une démarche chaloupée, arborant une chemise bleu Klein parsemée de dessins enfantins de soleil et du mot "Sun" dans le dos, Jonny Pierce entre en scène sur les premières notes de "I'll Fight For Your Life", tirée de "Abysmal Thoughts". Ce quatrième opus signe le retour aux sources du leader de THE DRUMS. La setlist se partage entre ce nouvel album, "Portamento" (2011) et le premier disque éponyme (2010). Aucun morceau de "Encyclopedia" (2014) ne sera joué ce soir. Rien d'étonnant, il reste le plus éloigné du style de la formation. Jonny Pierce semble vouloir rester fidèle à sa propre vision de la pop ce soir. Et c'est tant mieux, les nouveaux morceaux sonnent très bien en live, surtout "Blood Under My Belt" et "Mirror".

 

 

Si Jonny paraît totalement épanoui, il reste très solitaire sur scène. Pas une seule fois, il ne communique avec les trois autres musiciens, qui ne semblent d'ailleurs prendre aucun plaisir sur scène. Le public a les yeux rivés sur Jonny et ignore totalement ceux qui assurent pourtant la partie instrumentale. Le chanteur est quant à lui dans son monde. Totalement habité par sa musique, il danse d'un bout à l'autre de la scène pendant tout le set et respire le bonheur.

 

 

Le New-Yorkais est bien plus proche de son public à qui il tend le micro sur "Money" et la superbe "Down By The Water", qui conclut le set. Un fan se sent même tellement à l'aise qu'il monte sur scène pendant la chanson "Mirror". Si La Gaîté Lyrique danse sur l'indémodable "Let's Go Surfing", elle reste plutôt sage et molle pendant le reste du set. Ce qui est dommage au vu de la prestation du chanteur. Ce dernier ne lui en tient pourtant pas rigueur et offre une prestation à la hauteur de son talent. Avant d'interpréter "Head Of The Horse", l'Américain délivre un discours touchant sur l'importance de s'aimer soi-même : "Avant, j'étais très très triste, très très seul et en colère. Je me détestais. […] Ces trois dernières années, alors que je travaillais sur "Abysmal Thoughts", j'ai appris à m'accepter, à m'aimer. Et dès que j'ai décidé d'aimer la personne que je suis, de m'accepter et d'être moi-même, j'ai très vite reçu beaucoup d'amour. […] Je suis juste gay ou bi ou hétéro et j'aime beaucoup les filles rondelettes. On s'en fout de ce que les autres pensent. Dès que vous commencez à vous aimer, toute cette solitude disparaît parce que les gens savent qui vous êtes et vous aiment profondément. Donc je veux juste vous encourager à faire ça !".

 

 

Après seulement une heure quinze de concert, Jonny Pierce s'éclipse non sans avoir serré quelques mains. Le jeune chanteur prouve que The Drums n'a besoin que de lui pour continuer d'exister. Et tant pis s'il est seul désormais, sa musique et l'amour que lui portent ses fans lui suffisent.


Setlist :


I'll Fight For Your Life
Best Friend
Book Of Stories
Heart Basel
Days
Let's Go Surfing
Money
I Need A Doctor
How It Ended
Blood Under My Belt
----
What You Were
Rich Kids
Head Of The Horse
Mirror
Down By The Water

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK