SIMPLE MINDS @ Le Grand Rex (11/05/17)

Par Kelly Le Guen le 14 mai 2017
Rédaction : Kelly Le Guen / Crédit photos : Manu Wino

Le mythique groupe écossais Simple Minds présentait son récent projet en semi-acoustique sur la scène du Grand Rex.


C'est dans une salle encore peu remplie qu'arrive sur scène KT TUNSTALL, pour la première partie du spectacle. Après une introduction par Jim Kerr en personne, la musicienne démarre un set impressionnant, seule avec sa guitare et ses pédales de loop. La musicienne est charismatique, avenante avec son public (en français s'il vous plaît), et techniquement irréprochable. Et bien sûr, ses plus grand succès ("Black Horse And The Cherry Tree", "Suddenly I See") font mouche auprès du public.

 

 

La salle voit finalement le reste de l'audience arriver pour SIMPLE MINDS, qui entre en scène sur une intro grandiose à la batterie, avant d'entamer son show. L'assemblée est tout de suite très emballée, tant et si bien que Jim Kerr descend tout de suite chanter au milieu de la foule. Tout le groupe a d'ailleurs l'air ravi d'être présent, et le frontman prendra régulièrement (et avec humour) la parole tout au long du concert. Là encore, la technique instrumentale et/ou vocale des musiciens est impressionnante, en particulier la batteuse Cherisse Osei, debout au milieu de son immense drumkit, qui nous régale de beats endiablés et de bridges jouissifs.

 

 

Bien évidemment, la setlist reprend les plus grands classiques de la formation, de "Mandela Day" à "Chelsea Girl" en passant bien sûr par "Don't You". L'auditoire reprend d'ailleurs les paroles desdits morceaux en singa long avec le groupe, et nombreux sont ceux qui se sont levés pour rester au pied de la scène, ce à quoi Jim Kerr se contente de répondre "that's nice, now we can dance together".

 

 

En fin de set, le groupe nous gratifie aussi d"un émouvant hommage à David Bowie, avec une reprise de "Andy Warhol" (première d'une série de quatre reprises). Et en rappel, c'est KT Tunstall qui revient sur scène pour deux morceaux avec Simple Minds, pour un magnifique mélange de voix.

 

 

C'est finalement de très bonne humeur qu'on ressort de ce concert de Simple Minds, quintette non seulement très doué mais également à la bonne humeur communicative. On ne peut que le recommander sur scène.


Setlist :


New Gold Dream (81-82-83-84)
See The Lights
Glittering Prize
Mandela Day
Chelsea Girl
Big Sleep
Stand By Love
Someone Somewhere In Summertime
Waterfront
Andy Warhol
Let The Day Begin
The American
Don't You (Forget About Me)
Sanctify Yourself
----
The Cross
Promised You A Miracle (feat. KT Tunstall)
For What It's Worth (feat. KT Tunstall)
Alive And Kicking

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK