SHAKE SHAKE GO @ La Maroquinerie (05/06/18)

Par Valentin Guérin le 08 juin 2018
Rédaction : Valentin Guerin / Crédit photos : Michela Cuccagna

Après une longue absence sur scène, la formation franco-galloise Shake Shake Go a repris, quelques jours avant l'été, le chemin des salles sombres, dans le cadre de la sortie de son nouvel EP "Dinosaur", chez Beaucoup Music. Un format court sensiblement plus électronique, planant, stadium, qui change des débuts du groupe mais qui a de quoi faire ses preuves sur scène.


En ouverture de ce retour, c'est SPARKY IN THE CLOUDS, une autre formation aux origines multiples (Paris et Londres), qui viendra faire ses premiers pas en France face à un public plutôt curieux. Trio folk/blues brillamment dirigé par les deux voix complémentaires des anglaises Bryony Perkins et Miranda Perkins, accompagnées par la technicité du guitariste français Mathias Castagné, son set sera une belle expérience d'une simplicité agréable et d'une intense efficacité. Contemplatives, encourageantes, intéressées, les personnes présentes à La Maroquinerie se trouvent par exemple envoûtées par un "Find Your Love" produit avec grandeur, réalisation largement applaudi par la suite. Véritable voyage dans le passé, la performance de Sparky In The Clouds sera, comme son nom l'indique, très inspirée et très inspirante, entre ballades acoustiques à fleur de peau et démonstrations plus planantes, non sans rappeler la country tout droit venue des USA.

 

 

 

Si la salle n'affiche pas complet pour le grand comeback de SHAKE SHAKE GO, il serait mentir de dire que nous étions loin du compte. Ainsi, c'est dans une Maroquinerie loin d'être déserte où une ambiance presque familiale transparaît que le quartette (accompagné d'un musicien additionnel) arrive sur scène. Leadé par une Poppy Jones toute en lumière, le groupe débute -tout comme pour le showcase privé chez Facebook- sur un inédit ne figurant pas sur son dernier EP "Dinosaur", "Fake Love", dont l'interprétation confirme nos précédents dires : malgré un virage rock 100% assumé, SSG garde ce petit quelque chose rendant son interprétation et sa présence addictive, presque naturelle. Un retour qui est également synonyme de retour dans le passé, levant le voile sur leur discographie ayant fait leur preuve et leur émoi. De ce fait, la formation ramène très rapidement au coeur de l'attention d'anciens titres communicatifs à souhait, séducteurs, à l'instar de l'explosif "We Are Now", l'important "England Skies" ou plus tard le juste "All In Time", aux choeurs calibrés pour le live. Un concert donc très réchauffant, très estival mis en place par Shake Shake Go, offrant une bonne piqûre de rappel.

 

 

Bien que l'on attend les musiciens sur leur côté acoustique, fédérateur, il est agréable de voir en live la confirmation que Shake Shake Go souhaite évoluer vers des contrées sensiblement plus ouvertes et plus énergiques, tout en gardant sa touche dansante et des envolées vocales reconnaissables, aventure introduite par le dernier EP. En plus du single éponyme, "Come Back To Me" - au refrain dansant - ou la clôture "Panda" laisse entrevoir une volonté de la formation de tenter sa chance dans un style plus populaire, actuel et touche à tout, tout en faisant un peu plus gronder certaines guitares. Une tentative qui fonctionne autant en studio qu'en live, bien que laissant moins de place aux interactions avec l'audience, offrant surtout un premier regard sur "Homesick", second album à paraître en septembre prochain. Surtout, ce changement de direction musical n'ôte en rien le côté entertainer de la formation mais incite implicitement plus à la contemplation qu'à l'interaction. Un mal pour un bien pour ce quatuor qui a de l'énergie à revendre et des messages à passer, via un set somme toute très jovial, positif, optimiste, où chaque instrument trouve sa place et où les guitares grondent lorsque nécessaire, comme lors du U2-esque "Let You Down", point fort inattendu de cette soirée.

 

 

Il n'aura pas fallu longtemps à Shake Shake Go pour nous prouver de nouveau que sa place est justifiée dans le monde musical. Avec ce retour réussi tant musicalement que scéniquement, il y a fort à parier que l'été sera secoué de tous les sens jusqu'à son second album. Les paris sont lancés !


Setlist :


Fake Love
Come Back To Me
We Are Now
Teach Me How To Fly
Alright
Let You Down
Blackbird
England Skies
Mahi Mahi
Lead Me To The Water
Doors To Heaven
Dinosaur
----
All In Time
Panda

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK