SAEZ @ Bataclan (21/12/16)

Par Kelly Le Guen le 06 janvier 2017
Rédaction : Kelly Le Guen

Pour son retour tant attendu, Damien Saez nous a offert trois soirs de concerts acoustiques au Bataclan, dans le cadre de son dernier projet, "Le Manifeste". Retour sur ce qui a été notre dernier concert de 2016.


La convivialité des fans est palpable avant même d'entrer dans la salle. Sur le Boulevard Voltaire, certains attendent l'ouverture depuis la matinée. Alors quand les portes s'ouvrent enfin sur un Bataclan en configuration assise, les premiers rangs ne tardent pas à être occupés.


Sur scène, une chaise, une table, et quelques instruments. C'est dans ce décor sobre que Saez fait son entrée dans le noir complet, sous des applaudissements déjà très chaleureux. Le concert s'ouvre tout naturellement sur "Les Enfants Paradis", l'un des hommages du chanteur aux victimes de terrorisme. Saez est seul avec sa guitare, à peine éclairé, et nous transmet de la manière la plus pure possible des émotions authentiques.


Les titres s'enchaînent devant un public très emballé, entrecoupés de moments de discussions avec celui-ci. L'artiste y évoque plusieurs thèmes qui lui sont chers, liés à la politique ou à la philosophie, et n'épargne ni nos dirigeants, ni les réseaux sociaux, ni personne. Tantôt un verre à la main, tantôt une cigarette, Saez feuillette son classeur de partitions, et joue ce qui lui fait envie, dans un ordre complètement improvisé. Dans l'assemblée, certains tentent même de suggérer des morceaux, et certains seront joués.


Le (long) set est entrecoupé de deux entractes, le temps que tout le monde puisse boire un coup. Au retour du second, le chanteur se voit accompagné d'une pianiste pour quelques minutes, avec notamment une version angélique de "Ave Maria” en duo piano/vocalises.


Les fans écoutent religieusement, qu'il s’agisse de musique ou de discours. Et plus le concert avance, plus les standing ovations, singalongs et clappements de mains sont réguliers. A tel point que l'on finira le concert debout, salle éclairée, sur un rappel comprenant notamment une grandiose “Marguerite”, réclamée par l'assistance, et ajoutée à la setlist en dernière minute.


On ressort finalement de la salle à 00:45, après plus de trois heures de concert au total. Une performance simple, sans fioritures, et pourtant terriblement impressionnante, et couronnée de paroles d'amour et de rage qui font du bien. On ne pouvait espérer meilleur retour.


Setlist :


Les Enfants Paradis
Mon Pays Je T'Ecris
L'Humaniste
Tu Y Crois
A Ton Nom
Le Dernier Disque
C'est La Guerre
Jeunesse Lève-Toi
La Lutte
----
Le Bal Des Lycées
Rois Demain
Ceux Qui Sont En Laisse
Que Tout Est Noir
On Meurt De Toi
Putains Vous M'Aurez Plus
Peuple Manifestant
----
Ave Maria
Les Enfants Paradis
Mon Terroriste
Messine
----
Marguerite
Tu Y Crois

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK