PARAMORE @ La Cigale (01/04/13)

Par le 06 avril 2013

Cela faisait depuis le 26 juin 2010 que Paramore n'avait pas remis les pieds sur une scène en France... Autant dire que les fans français attendaient avec impatience ces retrouvailles, et de voir le groupe plus unis que jamais depuis le départ des Farro. À quelques jours de la sortie du quatrième album du désormais trio, c'est à La Cigale que le rendez-vous est donné.

Annoncé il y a à peine quelques jours, le concert affiche complet et quelques fans attendent déjà de pied ferme devant la salle. L'attente a été longue, trop longue ! Pendant que la file d'attente commence à ne plus en finir, quelques feuilles sont distribuées pour une surprise réservée au groupe pendant le concert. L'excitation est bel et bien présente, et les portes ouvrent à 18h30. Le temps que tout le monde soit en place et que l'ambiance monte d'un cran, le public commence à scander "Paramore" et le groupe débarque enfin sur scène, aux alentours de 20h30. Taylor York (guitare), Jeremy Davis (basse) et Hayley Williams (chant) entament le set avec l'explosif "Now", premier single extrait de leur nouvel album éponyme, un véritable hymne repris en choeur par le public français. PARAMORE version 2013 est là, et même si le combo a toujours été énergique, on sent un vrai vent de fraicheur. Le trio est accompagné par Justin York et Jon Howard pour les guitares rythmiques et Ilan Rubin à la batterie. Le groupe enchaine ensuite avec plusieurs morceaux issus de leur second album "Riot!" (2007) : "That's What You Get", "Born For This" (avec outro) et "For A Pessimist I'm Pretty Optimistic", qui transforment le sol de La Cigale en un trampoline géant au fur et à mesure que le public saute. Une ambiance de folie ! Les membres de Paramore semblent tout aussi contents de ces retrouvailles, se donnent à fond et n'arrêtent pas de sourire. C'est ensuite au tour du fameux "Decode", peut être pas apprécié par tout le monde mais ce morceau sonne bien en live et est quand même incontournable. Hayley se met ensuite à chanter à capella "I Will Always Love You" de Whitney Houston, en guise de déclaration au public français ? La chanteuse commence à chanter (à capella une fois encore) le refrain de "Renegade" en guise d'intro à la chanson issue du "Singles Club", petit EP que le groupe a sorti fin 2011. L'occasion pour les fans francophones de découvrir ce titre en live. Le "vieux" "Pressure" sera le seul morceau de "All We Know Is Falling" à être joué ce soir. Jeremy Davis fait comme à son habitude un flip, cette fois sur le dos de Taylor, ce qui ravit toujours les fans ! Retour à la période "Brand New Eyes" avec le puissant "Careful", avant que Taylor et Hayley viennent se poser le temps de deux chansons en acoustique. Hayley fait un petit discours pour parler de la période difficile que vient de traverser la formation, mais que la musique a été là pour elle et pour eux et cela les a aidé à s'en sortir. C'est parti pour le joli "In The Mourning" avec un mix de "Landslide"; puis "The Only Exception" que le public finira par chanter à la place d'Hayley. L'atmosphère s'intensifie avec LE morceau live du groupe, "Let The Flames Begin", et son outro. Ce titre est sans conteste l'un des plus appréciés des fans et du groupe en concert, et la preuve encore ce soir. Hayley finit allongée par terre pendant que Taylor et Jeremy bougent dans tous les sens, emportés par la chanson. La chanteuse prend ensuite le contrôle de la salle parisienne en demandant à tout le monde de poser son appareil photo et de lever les bras, ce qui finira sûrement par donner des crampes à certains ! Et c'est parti pour très rythmé "Fences", morceau qui fonctionne bien en live. Toujours dans le fun, le groupe poursuit avec "Looking Up", puis "Ignorance", qu'Hayley décrit comme étant la bande son du soap opera de Paramore ces dernières années. Soap opéra qui s'est terminé avec le départ des Farro fin 2010, et c'est ainsi que le groupe enchaine avec "Monster", premier titre sorti après ce split. Le show approche à sa fin, avec "Brick By Boring Brick", lui aussi repris en choeur par les fans. Paramore s'en va, le public en redemande encore, crie, saute et scande le nom du groupe, qui finit par revenir pour le rappel.

 

 

Hayley explique qu'ils vont jouer leur nouveau single, "Still Into You", ce n'est que la deuxième fois qu'ils le jouent en live, et qu'il faut donc être compatissants s'ils se loupent ! Mais les fans français ont la tête ailleurs puisque c'est le moment de dévoiler leur surprise ! Dès les premières notes, les premières affiches se lèvent dans la fosse : "Still Into Paramore" et "We Are Still Into You", en référence à la nouvelle chanson. Les membres de Paramore semblent visiblement surpris et émus de cette surprise, et sont encore plus énergiques pour jouer ce morceau ! Le titre quant à lui est vraiment efficace en live et est déjà repris en choeur ! Après un merci sincère de la part d'Hayley suite à cette surprise, il est temps de clore le show avec le fameux "Misery Business", sur lequel la chanteuse fait monter une fan sur scène ! Et franchement, Célia gère ! Une ambiance de folie règne sur La Cigale, jusqu'aux toutes dernières notes. Paramore quitte la scène pour de bon, et les fans tentent de se remettre de leurs émotions. Un show explosif, on en redemande ! La preuve qu'il n'y a absolument aucune inquiétude à avoir face à cette nouvelle version de Paramore, bien au contraire.

 


Setlist :

Now
That’s What You Get
Born For This
For A Pessimist, I’m Pretty Optimistic
Decode
Renegade
Pressure
Careful
In The Mourning
The Only Exception
Let The Flames Begin
Fences
Looking Up
Ignorance
Monster
Brick By Boring Brick
----
Still Into You
Misery Business


Crédit photos : Jennifer Wagner

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK