HOZIER @ Salle Pleyel (14/11/18)

Par Kilien Messai le 17 novembre 2018
Rédaction : Kilien Messai / Crédit photos : Michela Cuccagna

Dans le but de promouvoir son nouvel EP et avant la sortie prochaine de son deuxième album, l'Irlandais a posé bagage dans la somptueuse Salle Peyel en compagnie de Suzanne Santo, en charge de l'ouverture. Alors, soirée réussie ? Pas qu'un peu.


C'est donc SUZANNE SANTO qui fait son entrée sur la scène de la Salle Pleyel, la chanteuse qui sort tout juste son premier album, nous livre une prestation plutôt calme, mais pas moins intéressante. Le style se perd entre du Florence + The Machine et ce que l'on pourrait qualifier de blues aux nuances pop, difficile à décrire, mais ce style est efficace, et malgré le rythme assez lent, la salle se laisse entraîner et se montre réactive. La chanteuse nous offre même le privilège d'accompagner l'un de ses morceaux au violon ! Une artiste à suivre, que l'on retrouvera d'ailleurs plus vite que prévu. Suzanne Santo se trouve également être l'une des musiciennes d'Hozier !

 

 

Réglé comme du papier à musique. 20h30 pile le concert de HOZIER débute ! Pas d'entrée en fanfare, le concert de ce soir est sur le thème de la sobriété, l'ambiance est très intimiste pour les quelques privilégiés qui ont fait le déplacement. Malheureusement, la salle est loin d'être pleine, mais cela a néanmoins un très bel avantage : la salle chante ! À plusieurs reprises les compositions de l'Irlandais sont repris haut et fort, le plus fort étant bien évidemment "Take Me To Church", titre qui a lui seul a fait la carrière du chanteur. Mais le salle parisienne s'est même permis de chanter un morceau qui n'est pas présent dans le registre d'Hozier et pourtant mondialement connue : "Joyeux Anniversaire" pour l'un des musiciens présents ce soir.

 

 

Une chose que note d'ailleurs l'artiste pendant sa prestation en plus d'une ambiance assez chaleureuse, c'est le "respect". Étonné du silence lors de ses chansons les plus douces, ce qui arrive très souvent, Hozier se permet un "je n'ai jamais été traité avec autant de respect".

 

 

Au delà de cela, la très bonne note de ce set vient évidemment de la voix de l'Irlandais, on pourrait presque croire que l'on écoute l'album, mais c'est encore mieux, aucune fausse note n'est à déplorer, même lorsqu'il se lance dans une interprétation très intrigante de Destiny's Child et de son titre "Say My Name". Hozier nous fait également le privilège de nous livrer en avant-première live son nouveau single "Movement" paru le jour même, tiré du prochain album qui s'annonce lui aussi très bon.

 

 

Que dire de plus tant la performance de ce soir était exceptionnel et sans fausse note. Que ce soit l'ouverture, qui malgré son calme fut prenante, et d'Hozier qui ne connaît pas l'erreur. Que ce soit au niveau vocal ou de l'ambiance dans la salle, sans oublier le lightshow qui a su lier ces deux éléments. Tout ce qu'il reste à faire est d'attendre le prochain album, et voir si le tout sera aussi bon.


Setlist :


Like Real People Do
Nina Cried Power
Jackie And Wilson
From Eden
Angel Of Small Death And The Codeine Scene
To Be Alone
NFWMB
Cherry Wine
Shrike
Arsonist's Lullabye
Moment's Silence (Common Tongue)
Someone New
Movement
Take Me To Church
----
Say My Name
Work Song

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK