GUTTERDÄMMERUNG @ Elysée Montmartre (10/02/17)

Par Kelly Le Guen le 14 février 2017
Rédaction : Kelly Le Guen / Crédit photos : Michela Cuccagna

RockUrLife a pu assister au ciné-concert "Gutterdämmerung", un film de Bjorn Tagemose avec entre autres Iggy Pop, Grace Jones, ou Lemmy Kilmister, projeté vendredi dernier à l'Elysée Montmartre alors que la BO était jouée en live, accompagnée d'un spectacle son et lumières. Récit.


Les promoteurs du film le décrivent comme "le film muet le plus bruyant du monde". Si quelques scènes de dialogues nous empêchent de le qualifier de "muet", il est en revanche bel et bien bruyant, pour notre plus grand plaisir.


Le concept est simple. "Gutterdämmerung" (en référence à Wagner) raconte l'histoire d'un monde silencieux sur lequel veille, entre autres, un ange, interprété par Iggy Pop. Mais voyant combien les êtres humains s'ennuient, l'ange devient démon et décide d'envoyer sur Terre une guitare électrique, symbole du vice par excellence.



Le film est porté par un casting complètement fou. Iggy Pop, donc, mais aussi Lemmy, Slash, Josh Homme, Jesse Hughes, Grace Jones, Nina Hagen, Mark Lanegan, Tom Araya ou encore Henry Rollins. Le tout est projeté sur un écran, placé sur le devant de la scène, pendant qu'un groupe complet joue la BO derrière, brièvement éclairé par quelques flashs lumineux. Les chanteurs et quelques guitaristes solistes s'autorisent aussi parfois des déplacements en devant de scène.

 

 

Mais la performance n'est pas uniquement musicale. Il s'agit d'un spectacle à part entière, avec effets de lumières (outre les flashs qui éclairent le groupe, un écran LED derrière la toile laisse entrevoir des inscriptions, par exemple), fumigènes, acteurs, costumes et accessoires. Une véritable expérience artistique à vivre en live.

 

 

Le film en lui-même est plutôt réussi. Outre des messages métaphoriques puissants (qu'on ne détaillera pas pour ne pas vous spoiler), l'image est léchée, et les acteurs sont dans un surjeu tout à fait approprié et jouissif. L'oeuvre fait aussi, de façon globale, référence à l'histoire de cinéma, des westerns aux films de guerre ou plus récemment à Tim Burton.

 

 

Quand à la BO, c’est là encore un bel hommage à l'histoire du rock. De Screamin' Jay Hawkins à Led Zeppelin, de Mötörhead à Slayer, ou encore de Volbeat à Deftones. Et tout cela est interprété par un groupe live incroyable, hyper polyvalent, composé de musiciens hyper carrés et, pour autant, très avenants avec le public.

 

 

Bref, si d'autres projections/concerts sont organisés en France à l'avenir, courez-y. Le projet est complètement fou, mais il fonctionne à merveille, et ravira les fans de rock comme les cinéphiles.


Et si vous n'êtes toujours pas convaincus, on tient à préciser une dernière chose : dans le film, il y a Lemmy sur un tank. Rien que ça, ça vaut le coup d'être vu.

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK