GIRLS IN HAWAII @ Le Trianon (28/11/17)

Par Gabrielle de Saint Leger le 01 décembre 2017
Rédaction : Gabrielle De Saint Leger / Crédit photos : Michela Cuccagna

Après un rapide passage à Rock En Seine cet été et l'arrivée en septembre de "Nocturne", leur première sortie studio depuis 2013, les Girls in Hawaii étaient de retour à Paris dans un Trianon plein à craquer.


Les Bruxellois de SOLDOUT occupent d'abord la scène en ouverture de cette soirée 100% belge. Actif depuis 2003, le duo, formé par Charlotte Maison au chant et David Baboulis aux synthétiseurs, a sorti plus tôt cette année son sixième album. Ils sont accompagnés par un percussionniste pour présenter une poignée de titres à la rythmique musclée et aux sonorités bien électro. En somme, de quoi se réveiller avant la prestation qui va suivre.

 

 

On a tout juste le temps de faire un tour au bar que GIRLS IN HAWAII fait son entrée. Concentrés au maximum, fixant l'assemblée sans un mot, les six musiciens envoient une version bien massive de "Flavor" avant de faire la part belle à leurs deux derniers opus. Cette première partie du concert prend par conséquent une tournure douce et mélancolique, aidée en cela par la scénographie de clair-obscur particulièrement travaillée qui convient parfaitement aux ambiances de "Everest" et de "Nocturne". Le premier extrait de ce dernier, "This Light", retentit dans la belle salle parisienne, suivi par "Indifference" à la mélodie céleste, puis l'enchaînement à haute charge émotionnelle composé de "Changes Will Be Lost", "Switzerland" et "Misses". Pas une mélodie et aucune des phrases chantées par Lionel Vancauwenberghe et Antoine Wielemans ne ratent leur cible et la formation embarque sans peine l'auditoire dans son univers.

 

 

Après la nuit, le jour amorce symboliquement son retour. Les extraits de "From Here To Here" et de "Plan Your Escape" font progresser la soirée vers des tons plus éclatants, tant visuellement que musicalement : "Found In The Ground", "Sun Of The Sons" puis "Time To Forgive The Winter" bousculent l'audience qui sort rapidement de sa rêverie. Le groupe prend le temps de discuter avec le public et semble au sommet de sa forme. Antoine Wielemans nous révèle non sans humour les causes de leur bonne humeur : "on est très très chauds, on tourne dans le bus de PNL". Tout s'explique. La suite de la soirée file à toute allure. Peu nombreux, les morceaux du nouvel album comme "Walk" et "Monkey" s'intègrent sans tâche parmi les morceaux les plus cultes de la petite bande, de "This Farm Will End Up In Fire" à "Rorschach".

 

 

Avant d'entamer la dernière ligne droite du set, des présentations officielles s'imposent pour le nouveau batteur de la formation, Bryan Hayart, et en découvrant sa blessure à l'épaule, on est admiratif de le voir aussi performant jusqu'au bout. Pour les dernières minutes du show, les Girls ont fait des choix originaux, entre la planante "Colors" sur fond de jeux de lumières aux couleurs de l'arc-en-ciel, et un hommage à l'une de leurs plus grandes inspirations avec une reprise terriblement efficace de Grandaddy.

 

 

Un sans faute pour les Girls In Hawaii, qui ont su une fois encore remuer nos émotions avec talent et simplicité. S'imprégnant de la liesse générale, les garçons restent encore quelques instants sur scène à partager un ultime moment de communion bien mérité avec la foule. Chapeau. Pour ceux qui auraient manqué l'occasion de les voir sur ce début de tournée, il sera encore temps d'en profiter au printemps prochain avec une date déjà annoncée le 12 avril au Casino De Paris. Le rendez-vous est pris !


Setlist:


Flavor
This Light
Indifference
Changes Will Be Lost
Switzerland
Misses
Blue Shape
Not Dead
Found In The Ground
Sun Of The Sons
Time To Forgive The Winter
Walk
Monkey
Road To Luna
This Farm Will End Up In Fire
Birthday Call
Rorschach
----
Guinea Pig
Colors
A.M. 180

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK