ED SHEERAN @ Stade De France (06/07/18)

Par Coralie Monange le 09 juillet 2018
Rédaction : Coralie Monange

C'est dans un Stade De France plein à craquer que nous retrouvons un Ed Sheeran, plus souriant et espiègle que jamais. De passage à Paris pour deux dates exceptionnelles, le Britannique a charmé la capitale. RockUrLife y était et vous raconte.


C'est devant un Stade de France à moitié rempli et sous un soleil de plomb que JAMIE LAWSON fait son entrée sur scène. Tout premier artiste signé sous le label d'Ed Sheeran, c'est tout naturellement que ce dernier l'a pris avec lui sur sa tournée. Malgré une foule souffrant de la chaleur, l'accueil reste chaleureux et l'artiste quitte la scène avec le sourire, afin de laisser place à ANNE MARIE. Le changement de style est radical : la jeune femme, à l'aise sur scène, mène un public désormais plus nombreux, à la baguette. Entre titres pop et véritables hits que nous avons pu entendre à la radio, l'audience est réceptive et joue le jeu avec plaisir.


Trente minutes d'entracte plus tard, juste le temps de se rafraîchir et de laisser les retardataires rejoindre le stade, et c'est un ED SHEERAN souriant qui apparaît sur l'écran. Nous suivons son périple, depuis les coulisses jusqu'à la scène, ce qui ne manque pas de faire monter en pression un auditoire enthousiaste. Son set débute avec la désormais très populaire "Castle On The Hill" que la foule chante en choeur avec le rouquin. Nous comprenons très vite que le concert sera placé sous le signe de la simplicité : seul, avec sa guitare, son micro, et son looper, la seule excentricité qu'il se permet, c'est au niveau du set up de la scène. Deux écrans géants nous rappellent le nom de son dernier album, sur lesquels passent des animations hautes en couleurs.


L'Anglais nous propose une setlist assez équilibrée, entre anciens morceaux qui ont fait son succès comme "The A Team" et nouveaux titres comme "New Man" qu'il arrange en un mashup avec "Don't", nous nous laissons envoûter par le charme du musicien. Il faut dire qu'il sait comment faire rire la foule et que la barrière de la langue semble très loin. Entre petits mouvements de danse maladroits, et petits discours qui touchent les fans de la première heure, il est dur de rester insensible.


Ce qui est particulièrement remarquable tout au long de la soirée, c'est le contraste entre la salle dans lequel le chanteur joue et la simplicité qui émane de lui. Il n'en fait pas des caisses, la mise en scène est très sobre, et pourtant il arrive à nous tenir en haleine à la manière des plus grands. L'enchaînement entre les différents morceaux est habilement mené; ainsi, nous passons des ballades qui illuminent le stade de milliers de lumières, à des titres plus énergiques qui font danser même ceux dans les gradins.


Lorsque sonne le moment du rappel, l'artiste revient vêtu d'un maillot de football français, petit clin d'oeil à l'actualité sportive qu'il suit de près, et entame le véritable hit qu'est devenu "Shape Of You", accompagné de son audience qui le connaît sur le bout des doigts. Cette belle soirée s'achève sur "You Need Me, I Don't Need You", un soleil couchant et les remerciements de l'Anglais, heureux de sa soirée.


C'est un artiste accompli et n'ayant rien à envier aux plus grands que le Stade De France a eu la chance de voir ce vendredi soir. Attaché à ce qui a fait son succès, Ed Sheeran a offert à son audience un show authentique et simple, qui nous laisse impatient de voir ce que l'avenir lui réserve.


Setlist :


Castle On The Hill
Eraser
The A Team
Don't / New Man
Dive
Bloodstream
Happier
Galway Girl
I'm A Mess
Feeling Good / I See Fire
Thinking Out Loud
Photograph
Perfect
Nancy Mulligan
Sing
----
Shape Of You
You Need Me, I Don't Need You

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK