Report : ACCEPT @ Elysée Montmartre (01/02/18) - RockUrLife - webzine rock, alternatif, indie, scène française

ACCEPT @ Elysée Montmartre (01/02/18)

Par Emilie Bardalou le 03 février 2018
Rédaction : Emilie Bardalou / Crédit photos : Olivier Gestin

Le 1er février, Accept revenait mettre le chaos à l'Elysée Montmartre pour nous présenter son dernier et quinzième album “The Rise Of Chaos”. Une affiche 100% heavy metal avec Night Demon en première partie.


Le groupe américain heavy metal NIGHT DEMON fait son entrée sur scène devant une foule déjà compacte peu après 19h. La promesse délivrée par cette toute nouvelle formation : vitesse et précision. Venu défendre son dernier album "Darkness Remains", c'est pourtant des titres du premier album qui séduisent le plus : "The Chalice" avec une goule géante qui tend un calice à la foule ou "Night Demon" pour clôturer le set. La voix de Jarvis Leatherby montre quelques faiblesses et laisse parfois le public sur sa faim. Heureusement, les trois Californiens mettent tout le monde d'accord avec leur reprise de "Born To Kill" de Motörhead.

 

 

L'impatience se fait ressentir à Montmartre. Lorsque les premiers faisceaux de lumières apparaissent, on devine l'introduction de "Die By The Sword" extrait du dernier album d'ACCEPT. Le nouveau batteur Christopher Williams surgit triomphalement derrière sa batterie aux allures d'araignée géante. Les quatre autres Allemands le rejoignent rapidement sur scène. Les maîtres de la métallurgie sont maintenant barricadés entre les murs du décor monumental. La seule échappatoire est l'audience et Accept est prêt à en découdre.

 

 

Le ton est donné : de nombreux titres de l'ère Mark Tornillo seront joués ce soir. Très vite, "Stalingrad" vient réveiller la foule qui restait calme jusqu'ici. Mark Tornillo brandit avec fierté l'étendard d'Accept alors que l'auditoire fait résonner les paroles. À chaque note, Mark chante de tout son être et montre qu'il a bien pris ses marques au sein de la formation. Wolf Hoffmann et sa bonhomie légendaire mène quant à lui la danse, enchaînant avec fluidité les solos de guitare sur le devant de la scène.

 

 

Les anciens tubes sont accueillis avec encore plus d'engouement. Le public est lui aussi agité et sauvage sur "Restless And Wild", poings et cornes du diable levés. Pour cette tournée, Accept a concocté une setlist aux petits oignons, alternant de grands classiques du heavy metal tels que "Princess Of The Dawn" ou "Fast As A Shark" et des morceaux issus du dernier opus comme "Koolaid" et "Analog Man", repris en cœur dans la salle.

 

 

Accept est aussi capable de composer de superbes ballades et nous le rappelle sur "Neon Nights". L'Elysée Montmartre s'illumine alors de milles lumières. Mais le moment que tout le monde attendait depuis le début du show est bien évidemment l'incontournable "Balls To The Wall" qui vient conclure le rappel. La salle ne cache pas sa joie alors que de nombreux slameurs prennent leur envol.

 

 

Près de deux heures de set et quarante années de metal balayées : la référence heavy metal des années 80 nous a montré qu'elle était toujours aussi efficace en live. Une performance dantesque pour bien commencer le mois de février !


Setlist :


Die By The Sword
Stalingrad
Restless And Wild
London Leatherboys
Breaker
The Rise Of Chaos
Koolaid
No Regrets
Analog Man
Final Journey
Shadow Soldiers
Bolero
Neon Nights
Princess Of The Dawn
Midnight Mover
Up To The Limit
Objection Overruled
Pandemic
Fast As A Shark
----
Metal Heart
Teutonic Terror
Balls To The Wall

Les photos du concert

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des remontées de contenus de plateformes sociales. En savoir plus. OK