NewsSlideshow

“Metal – Diabolus In Musica” : La Philharmonie De Paris explore l’univers du metal !

© Corentin Charbonnier

La Philharmonie De Paris ouvre ses portes à une exploration captivante et audacieuse, plongeant dans l’univers tumultueux du metal avec son exposition inédite Metal – Diabolus In Musica. Du 4 avril au 29 septembre 2024, cette expérience immersive transportera les visiteurs dans les méandres d’un mouvement musical défiant les normes et les conventions.

L’exposition s’annonce comme un tableau documenté et révélateur du metal, éclairant son parcours depuis ses racines il y a près d’un demi-siècle. Bien loin des stéréotypes qui lui sont souvent associés, Diabolus In Musica présente pour la première fois en France une plongée approfondie dans ce monde où la musique, la culture populaire, l’anthropologie et les arts contemporains entrent en dialogue.

L’aventure débute en 1970 avec l’émergence du hard rock par Black Sabbath à Birmingham, un premier pas dans une nouvelle ère musicale, plus sombre et plus percutante que le rock traditionnel. Le metal, cristallisé autour des années 1980, émerge comme une contre-culture, embrassant la volonté de choquer et de provoquer. Ses codes musicaux uniques reposent sur des techniques distinctives telles que la quarte augmentée, la distorsion massive, le chant guttural et des niveaux sonores extrêmes, tout en s’appropriant une imagerie souvent macabre aux résonances politiques.

L’exposition met également en lumière la diversité intrinsèque du metal, une constellation de sous-genres uniques. Des pièces rares telles que des instruments emblématiques, des costumes de scène et des artefacts de concerts emblématiques seront exposées, offrant un aperçu précieux de cette richesse musicale et culturelle.

Mais le metal ne se limite pas à la musique. C’est un mouvement où le corps devient le réceptacle de son énergie. Les visiteurs auront l’occasion de plonger dans les danses collectives emblématiques du genre, du headbang au mosh, du circle pit au wall of death. L’exposition, conçue comme une série de rites initiatiques, rendra hommage à cette dimension physique du metal, capturant l’énergie palpable qui se propage entre la scène et le public.

Diabolus In Musica promet une exploration immersive et captivante, révélant les multiples facettes de cette contre-culture musicale, de ses racines à son impact culturel et politique. La Philharmonie De Paris ouvre ainsi ses portes à une expérience inédite, une plongée audacieuse dans les méandres sonores et visuels du metal, offrant aux visiteurs une expérience mémorable et révélatrice.

L’exposition est une invitation à embrasser la diversité, à comprendre les mythes communs et à ressentir la puissance émotionnelle du metal, non seulement comme une forme de musique, mais comme une force de subversion et d’expression.

Ecrire un commentaire

Anthony Bé
Fondateur - Rédacteur en chef du webzine RockUrLife