InterviewsSlideshow

SPECIAL FRIEND (02/03/22)

Rencontre avec Special Friend, lauréat du Prix Yamaha pour le Festival Société Ricard Live Music 2022.

Quelle est l’origine du nom ?

Special Friend : Quand nous avons commencé à jammer ensemble, au bout de quatre mois, on nous a proposé notre premier concert. Il nous fallait un nom de groupe et ce nom était un peu une blague d’internet, comme nous n’avions pas encore de musique ou clip en ligne; si les gens cherchent “Special Friend” sur internet, ils tombent sur une vidéo assez drôle.

Comment s’est formé le groupe ?

Special Friend : On s’est rencontré à un concert de Guillaume (son autre groupe). Erica cherchait un endroit pour s’entraîner et apprendre la batterie, et le studio de répétition de Guillaume était assez dispo. Ce duo guitare-batterie est né après quelques jams sans objectif de former un groupe. Tout s’est passé assez spontanément et les premiers morceaux ont été composés très vite, ensuite enregistrés par nous même dans ce même studio de répète. On a contacté plusieurs labels et notre premier EP est sorti sur quatre : Howlin’ Banana Records, Hidden Bay Records, Buddy Records et Gravity Music. Depuis nous avons sorti un album en mars 2021 sur Howlin’ Banana Records et Hidden Bay Records et on travaille sur la suite !

Comment vous est venue l’idée de participer au Prix Société Pernod Ricard France Live Music 2022 ?

Special Friend : On connait quelques groupes qui ont déjà participé au passé et le hasard fait qu’au moment les inscriptions se sont ouvertes pour cette édition, on s’est dit : pourquoi pas ?

Votre réaction sur votre victoire du Prix Yamaha ?

Special Friend : On était très agréablement surpris, c’était la super bonne nouvelle de la journée quand on a ouvert le mail !

Le prix est quelque chose qui peut vraiment nous aider à investir dans du nouveau matériel musical, ce qui n’est pas toujours évident et peut être assez coûteux.

Vous avez sorti votre premier EP le 27 septembre 2019. Quel a été l’accueil du public ?

Special Friend : L’accueil a été très positif, la sortie nous a permis de faire plein de concerts et même d’organiser des mini tournées en France et quelques dates à l’étranger. Depuis, nous avons sorti un LP le 26 mars 2021, Ennemi Commun, un album dont nous sommes fiers et que nous nous sentons chanceux d’avoir pu défendre même en temps de COVID.

Quelles sont vos principales influences ?

Special Friend : On cite souvent Yo La Tengo et Duster, mais plein d’autres choses aussi.

Vous avez partagé l’affiche avec Requin Chagrin récemment, comment cela s’est passé ?

Special Friend : C’était très chouette de partager l’affiche avec eux, dans le cadre d’un festival au Havre. Même avec un public assis, les retours ont été très positifs après le concert et on a été très bien accueillis. On rejouera avec plaisir ensemble si jamais l’occasion se présente !

Pourquoi avoir choisi de reprendre “Something in The Way” de Nirvana ?

Special Friend : Guillaume s’était amusé à chanter la mélodie sur une suite d’accord différente de l’originale sans penser à en faire une reprise et cela a finalement était un moyen de travailler une première chanson ensemble.

C’était aussi un moyen de reprendre une chanson totalement différemment que l’original, presque au point de ne plus la reconnaitre.

Pour finir, notre webzine s’appelle RockUrLife, alors qu’est ce qui rock votre life ?

Special Friend : Sans mentir, l’état du monde en ce moment est assez pesant et cela nous “bouscule” assez littéralement notre vie à tous.

Heureusement qu’on peut faire de la musique et aller voir des concerts pour garder un peu de notre santé mentale.

Sinon on compose et bosse sur un prochain album, stay tuned !

Site web : specialfriend.bandcamp.com

Ecrire un commentaire

Laura Navarre
J'ai annoncé à mes parents à 16 ans que mon objectif professionnel était de produire la prochaine tournée de U2. Depuis de l'eau a coulé sous les ponts (et U2 fait de la musique relativement passable). Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, je me suis écartée du chemin musical parental (Queen & la chanson française), pour rejoindre celui autrement plus sympathique du ROCK.