InterviewsSlideshow

MASON HILL (02/03/21)

English version

Les rockeurs écossais Mason Hill sont à quelques jours de la sortie de leur premier disque “Against The Wall” ! Merci à James de nous en dire un peu plus sur son groupe et leur musique !

Bonjour James, comment vas-tu ?

James Bird (guitare) : Merci beaucoup, merci d’avoir pris le temps de me parler de Mason Hill.

Peux-tu nous présenter rapidement le groupe pour ceux, nombreux en France par exemple, qui n’ont jamais entendu parler de Mason Hill auparavant ?

James : Oui, bien sûr. Nous sommes donc un groupe de rock basé à Glasgow, en Écosse, au Royaume-Uni. Nous sommes cinq musiciens, le groupe est actif depuis 2015 mais a trouvé son line up en 2017/2018. Et qui est donc sur le point de sortir son premier album “Against The Wall”. Un album de rock alternatif lourd, avec quelques ballades pour faire bonne figure !


Vous sortez votre premier disque “Against The Wall” le 5 mars prochain. N’est-ce pas un peu bizarre de sortir des nouveautés musicales et bien sûr, un premier disque, vu la situation actuelle ? Le promouvoir sera différent comparé à une période “normale”.

James : Oui, tu as tout à fait raison, c’est un processus très inhabituel par rapport à ce que nous attendions. Parce qu’en plus de cela, nous n’avons pas pu jouer depuis mars 2020 !

Peu d’autres groupes sortent un album, mais le nôtre a déjà été retardé à plusieurs reprises pour diverses raisons, nous ne pouvions tout simplement pas continuer à le retarder. Nous avons eu des fans fidèles depuis que nous avons créé ce groupe, et ils méritent d’avoir l’album qu’ils ont si patiemment attendu.

Comment expliquer cet écart de plus de cinq ans entre la sortie de votre EP et ce premier album ? Était-ce une question de timing ou étiez-vous plus concentré sur le développement du groupe, sur scène, que sur l’enregistrement de nouvelles musiques ?

James : Nous avons eu plusieurs raisons pour ce retard, la première est le fait que lorsque nous avons sorti l’EP en 2015, nous n’avions même pas encore une formation solide et définie ! Le line up de notre groupe tel qu’il l’est aujourd’hui n’a été finalisé qu’en 2017/2018.

De plus, nous avions quelques leçons à tirer de l’industrie musicale et nous devions collecter les fonds pour l’album via “Kickstarter”.

Nous avons bien sûr pris un certain temps pour constituer la fanbase du groupe tout en composant les titres mais quand nous avons finalement été prêts à sortir l’album en 2020, le coronavirus nous a donné un dernier coup de retard ! Heureusement, il n’y a plus de retard et l’album sortira le 5 mars !

Quelle est la signification de ce titre “Against The Wall” ? Était-ce un choix évident de faire de ce titre celui du disque également ?

James : C’est un morceau qui évoque où nous étions à l’époque et comment nous nous sentions vraiment au pied du mur, avec des options ou des chemins limités à emprunter. Sa signification pour nous, en tant que groupe, est la clé de la façon dont nous sommes arrivés là où nous sommes aujourd’hui, mais elle symbolise universellement la lutte, à laquelle nous sommes tous confrontés à un moment ou à un autre de notre vie.

Quand nous faisons de la musique, nous essayons toujours de garder à l’esprit que les chansons peuvent être interprétées différemment par d’autres personnes, ce qui est la beauté de la musique. C’est devenu un choix évident pour le nom de l’album et cela nous a aidé à concevoir la couverture, sans parler du fait que nous, en tant que planète, sommes maintenant au pied du mur avec la pandémie !

Quels éléments de votre musique peuvent démarquer votre groupe des autres, avec ce disque ? Pourquoi écouterait-on “Against The Wall” et pas un autre disque de rock aujourd’hui ?

James : Car ce que tu tires de cet album, c’est de la variété ! Ces chansons ne se ressemblent pas toutes. On a beaucoup réfléchi aux tempos, aux tonalités, de l’aspect lourd au rock léger.

Nous avons essayé de faire en sorte que lorsque tu écoutes l’album, ce soit comme un voyage, mais un voyage vers le futur et non du passé. Nous nous sommes assurés d’inclure nos influences à la génération précédente du metal et du rock, mais nous avons aussi essayé d’ajouter des éléments modernes à l’album pour nous assurer que c’est bien un album de 2021 !

Quelle est ta définition d’une bonne chanson de rock ? Qu’est-ce qu’un bon morceau de Mason Hill ?

James : Pour être honnête, un grand morceau de Mason Hill est constitué de mélodies. Nous ne commençons pas toujours par des riffs et toutes les chansons ne sont pas lourdes; certaines sont lentes et plus douces, mais le thème principal et cohérent est de toujours avoir un refrain catchy avec beaucoup de mélodie !

Outre la chanson titre, vous avez également sorti “Find My Way” et “D.N.A”. Ces trois chansons sont toutes des chansons heavy et axées sur les riffs. Est-ce le genre de morceau que vous aimez interpréter ? Aller sur scène, régler les amplis sur onze et enflammer l’audience devant vous ?

James : Ce sont là des exemples de ce qui est au cœur du son de Mason Hill. Ils sont aussi très plaisants à jouer en live car ils captivent le public, ce qui est exactement ce que nous avons fait ! Ce sont deux chansons rapides et percutantes, mais différentes en elles-mêmes.


Vous avez côtoyé, à de nombreuses reprises, des groupes établis et bien connus au fil des années. Qu’avez-vous appris de toutes ces rencontres ?

James : Nous avons partagé la scène avec tant de grands groupes, je pense que ce que nous en retirons toujours, c’est la façon de s’engager sur scène ! Ces grands artistes à succès sont toujours captivants sur scène, alors lorsque nous faisons un concert, nous essayons de faire comme eux et de monter un spectacle. Chacun d’entre nous a un caractère différent sur scène que vous pouvez tourner et regarder à n’importe quel moment du spectacle, ce qui, espérons-le, vous tient en haleine !

Ici en France, nous avons de nombreuses financements publiques pour aider les entreprises dans tous les domaines et bien sûr dans tout le secteur culturel (salles, etc.). Quelle est la situation en Écosse et au Royaume-Uni ? Y a-t-il un réel danger ? Certaines salles ont déjà définitivement baissé le rideau ou sont à céder.

James : Je suis conscient que certains lieux étaient déjà en difficulté avant la COVID-19, mais la fermeture actuelle de ces lieux a eu un impact négatif. J’espère que les gouvernements se montreront à la hauteur et aideront ces lieux à survivre !

N’est-ce pas aussi un danger pour les jeunes groupes ? En vue de pouvoir jouer et de développer ceux-ci ?

James : C’est toujours un problème pour les jeunes groupes qui doivent avoir la chance de jouer afin de créer le prochain grand groupe ! J’espère donc que la COVID-19 sera bientôt terminée pour permettre aux arts de se remettre en marche.

Comment avez-vous géré votre temps pendant ces confinements et autres ? Avez-vous développé un nouveau passe-temps ou acquis un nouveau talent durant cette période ?

James : Moi-même et les gars du groupe avons constamment essayé de trouver de nouvelles façons de rester actifs musicalement, en mettant en place plus d’interactions via les réseaux sociaux avec la création de vidéos de nous en train de jouer durant les périodes de confinement ! Cela a été une grande partie de notre temps ici à la maison, donc en dehors de l’activité musicale, nous avons aussi aimé cuisiner, jouer et préparer les futurs projets du groupe.

Et finalement, notre dernière et habituelle question. Nous sommes “RockUrLife”, donc qu’est-ce qui rock James de Mason Hill ?

James : Mason Hill évidemment ! C’est notre vie et notre passion et nous y mettons tout notre cœur ! Nous avons hâte que tout le monde écoute le premier album.

Site web : masonhillofficial.com

Ecrire un commentaire